Partagez | 
 

 Tu t'es vu quand t'as bu ? NC-16 [pv.Lawrence Stewart]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shania Swan
Sex, Liquor & Slaughter ~♪

avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 06/11/2015
MessageSujet: Tu t'es vu quand t'as bu ? NC-16 [pv.Lawrence Stewart]   Mer 3 Fév - 0:25

La fumée de cigarette envahissait l'endroit, polluant sans vergogne cet espace dédié à la détente, accueillant les pauvres âmes en perdition désirant boire et oublier l'espace de quelques minutes, leur vie ingrate... Ou pas.
Shania zigzaguait entre les tables, riant comme une idiote tout en répondant à ses interlocuteurs par un langage d'une vulgarité sans nom, menaçant certain avec sa bouteille d'alcool presque vide. Depuis combien de temps était-elle ivre et surtout combien de bouteilles s'était-elle sifflée, personne ne pouvait le dire, hormis son bras droit, Aaron, qui l'observait d'un air blasé, depuis un petit moment déjà.
Venu ici pour régler une affaire, la jeune américaine avait finit par se laisser aller à la boisson, ne refusant jamais un alcool américain digne de ce nom. Et puis elle se sentait chez elle ici, retrouvant un style typiquement américain qui lui rappelait le pays. Si seulement elle n'avait pas dû fuir pour éviter la prison...


"... Bon, je vais aller parler aux messieurs dans l'arrière boutique, sois sage durant mon absence... ou en tout cas ne détruit pas tout."

Aaron secoua la tête d'un air légèrement blasé et se retira, la laissant lui faire un au revoir de la main, même s'il ne lui accorda pas le moindre regard, préférant probablement se concentrer sur le boulot que sur elle.
Elle n'en fut aucunement vexée, bien contente qu'il fasse les tâches ennuyeuses à sa place. Pourquoi croyez vous qu'elle se précipitait sur la boisson à peine arrivée ? Parlementer et énoncer de beau discours ce n'était pas son délire. Elle aimait l'action et agir en improvisation. Hélas ce n'était pas au goût de tout le monde, aussi se contentait-elle d'écouter les plans et autres stratagèmes qu'elle réalisait avec brio. Elle n'était pas le cerveau de la bande, elle le savait très bien... Et compte tenu que son partenaire braqueur, Takeo, était encore plus physique qu'elle, seul Aaron pouvait s’enorgueillir d'avoir des neurones actifs, lui.

Retournant au comptoir, Shania s'installa sur une chaise haute et réclama une nouvelle bouteille tandis que le patron qui jouait également les barmans, lisait son journal, complètement indifférents au tumulte du bar.


"Encore un casse... cette fois-ci dans un entrepôt privé contenant des œuvres d'arts. Toujours le même groupe. Ils doivent se faire des couilles en or avec tout ce qu'ils volent... Ils cassent des gueules, empochent le fric et doivent mener la belle vie. Les flics sont vraiment incompétents..."

"Huhu... Encore heureux qu'ils le sont, sinon t'aurais déjà fermé boutique depuis longtemps. Entre tes parties de cartes clandestines, le dealer dans les chiottes et les quelques Yakuzas qui ont une ardoise ici, t'es pas tout rose."

"Hey, en attendant, l'hygiène est irréprochable !"

"C'est vrai ça, qu'est-ce qu'ils brillent tes verres, ducon..."

"La ferme."

Le patron se renfrogna mais ne prit pas la mouche pour autant. Shania était une habituée du bar depuis bien trop longtemps maintenant, il la connaissait suffisamment pour ne pas la jeter dehors à chaque provocation. Et puis elle était une compatriote américaine. Il posa son journal et alla récupérer une nouvelle bouteille de whisky qu'il déposa devant elle, allant noter son prix sur l'ardoise qui lui était réservée. Ce soir, celle-ci était assez bien remplit, il allait se faire une jolie somme. Curieusement et aussi paumée qu'elle soit, elle payait toujours cash la somme demandée et sans se ruiner, faisant le bonheur du chef et lui accordant ainsi sa confiance. Elle était une bonne cliente et il l'aimait bien.

"Si seulement tous mes clients buvaient autant et payaient aussi vite que toi, je serais l'un des plus fortunés de la ville. Quel est ton secret pour avoir toujours du blé sur toi ?"

"Oh tu sais... Je casse des gueules, j'empoche du fric, je mène une belle vie... Tout comme t'as dit."

"HAHAHA !! Je me disais bien que t'étais ce genre de nana ! Tu iras loin toi, petite."

"J'espère bien, sauf si tu me balances. Parait que la prime pour ma tête est élevée."

"Et perdre ma meilleure cliente ?! Ils auront beau donner une belle somme, ça sera bien moins que ce que tu me verse chaque semaine en boisson !"

Shania afficha un rictus amusé et but de longues gorgées d'alcool fort comme s'il s'agissait d'eau. Elle laissa échapper un soupire de satisfaction et reposa la bouteille devant elle jetant un coup d’œil vers la porte d'entrée où un nouveau venu venait de faire tinter la petite clochette accrochée à la porte. Elle haussa un sourcil quand elle découvrit un jeunot n'ayant rien à faire dans un endroit aussi peu recommandable. Elle le suivit du regard un instant et échangea un regard avec le patron. Ils se demandaient bien ce qu'il pouvait bien faire ici. De toute évidence, les minutes entre maintenant et le moment où il allait s'attirer des ennuis pouvaient se compter sur les doigts d'une main.
Le barman fit signe au garçon d'approcher et lui demanda ce qu'il voulait boire, ne le quittant pas des yeux.
Shania, elle, tourna la tête vers une des tables du fond où zonait deux racailles connues pour leur agressivité envers les "propres sur eux". S'ils n'avaient pas encore repéré le nouvel arrivant cela n'allait pas tarder.
L'américaine reposa son attention sur le jeune et lui sourit malicieusement.


"Salut mon mignon, on se sent suicidaire ce soir ? C'est quoi ton petit nom ? Moi c'est Shania et rassures toi, je vais pas te racketter... Et je suis pas non plus une prostituée, on m'a déjà fait le coup et crois moi, le mec mange avec une paille maintenant... Et puis, aussi mignon que tu puisses être, t'es trop jeune... Et mon cœur appartient déjà quelqu'un d'au... Arrête de rire toi, son of a bitch..."

Jetant un regard agacé au Patron, Shania fit la moue, ne comprenant pas pourquoi c'était si amusant d'entendre de sa part qu'elle pouvait être casée et fidèle... peut-être parce qu'elle ne l'était pas vraiment dans les deux cas ? A méditer...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Stewart


avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 05/11/2015
MessageSujet: Re: Tu t'es vu quand t'as bu ? NC-16 [pv.Lawrence Stewart]   Sam 13 Fév - 19:06

Ce soir, Law' avait envie de sortir et de s'amuser un peu. Ou plutôt, de boire un bon coup - voire plusieurs. Bon, d'accord, il avait simplement envie de se bourrer la gueule - chose qu'il n'avait pas faite depuis un moment. Et comme il avait l'esprit aventureux, il décida de partir en quête d'un bar qu'il ne connaissait pas encore. A vrai dire, le jeune homme avait l'habitude de traîner dans des endroits un peu louches avec des gens tout aussi louches. Il n'avait donc peur de rien ! Il avait beau être un gosse de riches, il ne l'affichait jamais et se comportait souvent comme le parfait petit délinquant un peu rebelle qu'on pouvait rencontrer dans les rues, tard le soir. Entre alcool, drogue et cigarette, il avait l'habitude. Ce fut donc une cigarette à la bouche qu'il parcourut les ruelles de la ville, mais le genre de ruelles qu'on évitait de fréquenter, d'habitude. Bref, il se trouvait dans les soi-disant bas-quartiers de la ville. Ce n'était pas la première fois qu'il se baladait ici, étant donné qu'il y rencontrait son dealer de temps en temps. Il s'était certes un peu calmé, mais difficile de se passer de ce genre de choses une fois qu'on y a touché.

Mais ce soir, sa motivation principale était l'alcool et pourquoi pas un petit coup du soir pour terminer en beauté. Il venait à peine d'emménager dans son nouvel appartement et il n'était pas vraiment en couple, même s'il aimait beaucoup son colocataire. Toutefois, ce dernier était au courant de ses petits vices et addictions et il les acceptait parfaitement. Law' avait de la chance ! Quoiqu'il en soit, il repéra bientôt l'enseigne d'un bar dans lequel il n'avait encore jamais mis les pieds. "Le Bandit Manchot" ? Ce nom lui faisait un peu penser à un repaire de pirates ! Forcément, il ne résista pas à l'envie d'y pénétrer pour voir à quoi ça ressemblait de l'intérieur. Quelques silhouettes un peu bizarres et peu accueillantes le regardaient de haut en bas à l'entrée de l'établissement, mais Law' ne leur prêta aucune attention et jeta sa cigarette avant de pousser la porte. Il fut accueilli par le brouhaha des gens qui discutaient et par des regards à son attention. Forcément. La plupart des personnes présentes devaient être des habitués et du coup, l'arrivée d'un petit nouveau attirait tout de suite l'attention. Surtout quand ledit nouveau était aussi jeune que Law'. Il n'avait pas l'âge légal pour ce genre d'endroit, mais généralement, il s'en sortait très bien grâce à un peu d'argent.

Il croisa alors le regard du barman qui lui fit signe d'approcher avant de lui demander ce qu'il voulait boire. Law' prit donc place au bar tout en regardant le barman dans les yeux.

"Un whisky, s'il vous plaît."

A peine eut-il passé sa commande qu'une jeune femme l'aborda d'une façon un peu singulière. Elle le traita de suicidaire, puis lui dit qu'il était trop jeune pour être ici, bref que des mots qui ne plaisaient pas trop à Law'. Elle le prenait pour qui ? Un gentil petit étudiant naïf à la recherche de nouvelles expériences ? Il la regarda un instant en silence avant d'esquisser un petit sourire.

"Je sais c'que j'fais. C'est mignon de vous inquiéter pour moi, mais vous en faites pas, j'sais me défendre !"

Il souriait toujours et attrapa le verre que le barman venait de poser devant lui pour le vider d'une traite avant d'en redemander.

"Vous dites que votre cœur appartient à quelqu'un d'autre et pourtant vous êtes ici, à me parler. Intéressant..."

Il regarda autour de lui, voyant bien le regard que certains lui lançaient. Mais pour l'instant, personne ne semblait vraiment vouloir l'embêter. Il se tourna à nouveau vers la dénommée Shania.

"Moi, c'est Law'. J'suppose que vous êtes une habituée, ici ? Et vous savez...pas besoin d'être une pute pour prendre un peu de bon temps !"

Il lui fit un petit clin d’œil avant de vider son deuxième verre.

"Vous prenez quoi ?"

Non, il n'était pas en train de proposer un verre à Shania, pas du tout, voyons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shania Swan
Sex, Liquor & Slaughter ~♪

avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 06/11/2015
MessageSujet: Re: Tu t'es vu quand t'as bu ? NC-16 [pv.Lawrence Stewart]   Sam 16 Avr - 23:44

Apparemment, ce petit minot avait du cran... Ou quelque chose qui ressemblait à de la bêtise, Shania ne pouvait pas encore bien le dire. Il semblait en tout cas bien s'amuser, se commandant un alcool fort et répondant sans la moindre gène à la contrebandière. Décidément, il ne savait pas à qui il s'adressait. Enfin, on allait pas prendre la mouche devant un étranger des mœurs de bandits.
Elle l'observa faire, s'enfilant des verres de whisky, parlant ouvertement sans chichi, finissant même par... lui proposer quelque chose à boire ?

La brunette éclata de rire, frappant de la main sur le comptoir. Qu'il était distrayant celui-là !
Elle finit par se calmer et lui montra de son autre main, sa bouteille presque terminée, affichant un grand sourire.


"J'ai déjà de quoi boire, mon gars, t'inquiète donc pas pour ça."

Fouillant dans la poche de sa veste, elle prit son paquet de clopes et s'en tira une du tas, la plaçant entre ses lèvres et l'allumant d'un geste habile du briquet. La fumée virevolta et s'éleva tranquillement vers le plafond. Shania prit une grande bouffée et jeta un coup d’œil vers le barman qui continuait d'observer le jeunot, se demandant toujours s'il devait appeler par avance les urgences. Il ne faisait cependant rien et continuait de servir.

"Tu sais, Law, je te parle peut-être, mais ça ne veut pas dire que je suis venue seule. Héhéhé... Non vraiment, je suis sérieuse, hein. C'est juste qu'il... bosse."

Tournant la tête vers l'arrière boutique, elle aperçu un gros bras dissimulant une porte, croisant les bras l'air sévère. S'il ne cherchait pas réellement à dissimuler le passage, il faisait clairement comprendre que c'était interdit d'accès. Bien, au moins Aaron travailler sans crainte d'être emmerdé, c'était toujours ça de gagné, il serait de meilleur humeur en sortant.

En revanche, les petites frappes de l'autre côté s'agitaient de plus en plus, probablement ivre et prêt à chercher les embrouilles. Déjà qu'ils s'enguirlandaient entre eux en déblatérant des insultes incompréhensibles... Leurs mamans devaient être tellement fières. Oh à moins que c'était justement elles, le centre de leurs injures.

Se focalisant sur Law, elle but une autre gorgée à même la bouteille et se questionna de nouveau sur le jeune.


"Tu bosses ou t'es encore étudiant ? Je t'ai jamais vu dans le quartier... en tout cas t'as une bonne descente."


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tu t'es vu quand t'as bu ? NC-16 [pv.Lawrence Stewart]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu t'es vu quand t'as bu ? NC-16 [pv.Lawrence Stewart]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nadakai no Hiketsu :: Ville :: Les bas-quartiers :: Bars :: Le Bandit Manchot-