Partagez | 
 

 Travis Connor Hughes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Travis Connor Hughes   Mar 3 Nov - 13:18




Carte d'identitéPour vous connaître un peu mieux
Votre Personnage
NOM: Hughes
PRENOMS: Travis, Connor
GENRE: Masculin
AGE: 16 ans
NATIONALITÉ: Américaine
PRÉFÉRENCE SEXUELLE: Indécis
GROUPE: Lycéen
ÉLÈVE EN: 1ère année
CLUBS: Athlétisme et Basketball
Vous
VOTRE PSEUDO: Cheshire
VOTRE AGE: 26 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? J'ai un œil de lynx, rien ne m'échappe
AVEZ-VOUS DES SUGGESTIONS POUR LE FORUM? Je vous laisse faire
AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT?: [validé dans un bâillement]
VOTRE TAUX DE PRÉSENCE ICI: Variable
VOTRE EXPÉRIENCE RP: Assez longue
DÉSIREZ VOUS INTÉGRER LE GROUPE +18 ?: Ça me paraitrait assez logique vu mon âge, sauf si l'âge du perso entre en compte aussi
PETIT MOT DE LA FIN: Le p'tit chat fait son retour !
Son image:
Pour un américain, Travis ne sort pas vraiment du lot mais dans un contexte plus asiatique, il risque fort de ne pas passer inaperçu. Impossible alors de ne pas remarquer des yeux si clairs, d’une couleur même assez intrigante. Bleus pour certains, gris pour d’autres, Travis préfère opter pour un bleu grisé – ou gris bleuté – un parfait mélange entre les couleurs des yeux de sa mère et de son père. Pour ses cheveux, il n’y a pas eu de grandes surprises : ses parents étant tous deux blonds, il semblait tout à fait logique que leur fils le soit également. En grandissant, les cheveux de Travis sont peut-être devenus légèrement plus foncés mais ça reste vraiment minime. Le plus impressionnant avec ses cheveux, c’est qu’ils font absolument ce qu’ils veulent. Les mèches rebelles et les épis, il sait ce que c’est ! Pas besoin de gel pour donner un effet décoiffé à sa tignasse blonde, ses cheveux s’en occupent tous seuls. C’est pour cette raison que sa mère tenait tant à lui couper les cheveux très courts lorsqu’il était petit mais Travis a eu envie de les laisser pousser en entrant dans l’adolescence. Il ne tient pas non plus à avoir les cheveux trop longs, c’est trop contraignant et ça demande trop d’entretien pour lui. Ils sont suffisamment courts pour laisser sa nuque dégagée et ne pas pouvoir les attacher – même s’il lui arrive de les plaquer en arrière avec un bandeau lorsqu’il en a marre d’avoir des mèches devant les yeux – tout en restant suffisamment longs pour qu’on puisse les considérer comme tel.
Que ce soit ses yeux, ses cheveux ou même son visage, Travis s’en accommode facilement. Ce qui le dérange le plus dans son physique, c’est tout le reste en fait. Mesurant 1m65 pour 54kg, il est assez fluet le garçon mais pas totalement sac d’os. Sa taille c’est le sujet sensible, surtout depuis qu’il voit son petit frère devenir plus grand que lui au même âge. Il a fort heureusement une certaine marge – grâce à leurs sept années d’écart - avant de voir Jeffrey le dépasser mais l’idée d’être un jour plus petit que son cadet lui déplait fortement. Il est pourtant assez sportif, même si ça ne se voit pas au premier abord, mais sa musculature reste très fine, très discrète, presque invisible sous ses vêtements. D’ailleurs, concernant son style vestimentaire, Travis n’est pas très compliqué. Les jeans bleus légèrement défraichis par l’usure et les t-shirts noirs ou gris lui conviennent parfaitement. Ils constituent même pratiquement l’ensemble de ses vêtements. Seule petite particularité, Travis aime porter quelques accessoires de couleurs roses… et pas un rose discret, un rose bien voyant, presque rose bonbon. Il est rare de le voir sans sa ceinture rose ou encore son casque rose et noir qu’il a customisé lui-même en ajoutant des stickers à tête de mort. C’est peut-être étrange pour un garçon mais il assume parfaitement ses propres choix.
Son caractère:
Ceux qui ne connaissent pas très bien Travis peuvent facilement le prendre pour quelqu’un de paresseux. C’est bien simple, il a tout le temps l’air d’être endormi ou bien d’être tout juste sorti du lit et d’avoir du mal à émerger. On s’étonnerait presque de ne pas voir la marque de l’oreiller sur sa joue. En réalité, Travis aime dormir et il ne s’en cache pas mais il n’a aucun problème pour se réveiller une fois qu’il a réussi à s’arracher du lit. C’est juste que ça ne se voit pas. Avec son air nonchalant, sa démarche toujours assez lente, ses cheveux en batailles et son regard parfois un peu ailleurs, il arbore en quasi-permanence la tête que tout le monde a uniquement le matin. Le plus étonnant avec Travis c’est qu’il est vraiment très loin d’être fidèle à cette image. Dès qu’il revêt sa tenue de sport et qu’il arrive sur le terrain d’entraînement, ce n’est plus du tout le même. Il devient alors un garçon très dynamique qui se donne tout le temps à fond et qui ne ménage pas ses efforts pour réussir à se surpasser. Mais une fois sorti du terrain et des vestiaires, il retrouve aussitôt son air nonchalant, comme s’il venait de sortir d’une sieste et non d’une séance de sport. Ses amis de Chicago le vannaient souvent à ce sujet en disant que c’était parce qu’il se donnait trop dans les entraînements et qu’il ne lui restait plus assez d’énergie pour le reste, ou bien alors qu’il cherchait à s’économiser au maximum pour le sport. Travis ne donne pas vraiment d’explication à son changement d’attitude, il est juste comme il est, mais il est conscient qu’il ne pourrait peut-être pas être toujours aussi calme s’il n’avait pas la possibilité de pouvoir se défouler autant.
Au plus loin qu’il se souvienne, Travis n’a jamais eu de mal à se faire des amis, que ce soit des amis ou amies d’ailleurs. C’est un garçon plutôt sympathique, sociable, ouvert qui aime bien pouvoir passer du temps entre amis pour pouvoir s’amuser, chahuter et rire. Il n’a vraiment pas l’âme d’un solitaire même s’il aime se retrouver seul de temps en temps, s’isolant dans sa musique grâce à son casque qui le quitte rarement. C’est son petit domaine perso et bien qu’il apprécie également jouer un peu de guitare, il ne se mêle pas aux autres pour le faire. Il préfère en jouer tout seul dans son coin, loin des oreilles indiscrètes. D’un naturel très curieux, Travis s’intéresse à beaucoup de choses. Il est désireux d’apprendre, de découvrir de nouvelles choses ce qui fait de lui un élève plutôt agréable pour les professeurs. Il a toujours eu d’assez bons résultats à l’école mais il est loin de chercher à faire la course aux bonnes notes ou de devenir premier de la classe, c’est trop d’effort et ça ne l’intéresse pas. Il préfère être dans les bons sans être le meilleur et, en bon camarade, il lui arrive souvent de prêter main forte à ceux qui ont besoin d’aide en cours.
Il n’a pas toujours eu ce côté serviable auprès des autres. Il était beaucoup plus perso lorsqu’il était enfant mais en devenant grand frère, il a développé sa sociabilité et même un côté protecteur. D’une certaine manière, Travis a un peu souffert de ne pas être assez épaulé par sa famille. Son père, sa mère et même sa grande sœur ont toujours été là pour lui mais ils avaient chacun leur propre vie. Travis a vite appris à ne compter que sur lui-même et il ne veut pas qu’il en soit de même pour ses petits frères et sa petite sœur. Il souhaite qu’ils puissent compter sur lui en toutes circonstances et pouvoir les aider aussi souvent qu’il le peut. La famille est très importante pour lui. Comme dans toutes fratries, il y a aussi parfois quelques querelles mais elles restent assez rares. Travis se sent responsable de ses frères et de sa petite sœur et il est conscient qu’il est une sorte d’exemple pour eux. Aussi, il ne tient pas à faire comme les autres adolescents insouciants qui aiment boire, fumer et d’autres conneries encore. Il n’a jamais touché à ça et il espère que ça ne changera pas de si tôt, il n’en a pas besoin pour réussir à s’amuser. Malgré tout, il reste un ado et comme tout garçon de cet âge, il a un peu de mal avec l’autorité. Il rêve de pouvoir voler de ses propres ailes, d’être libre mais il n’a pas non plus envie de grandir trop vite. Il est conscient qu’il doit profiter de sa jeunesse et de toute façon, il n’a encore aucune idée de ce qu’il veut faire de sa vie, ni vers quel sorte de boulot il a envie de se diriger. Il a encore le temps avant de penser à ça.
Ce qui le préoccupe le plus en ce moment c’est plutôt les sentiments qu’il peut éprouver envers les filles ou envers les garçons peut-être. A son âge, Travis n’a encore jamais eu de petite amie – ni de petit copain – et la question le travaille un peu. Il s’est toujours senti attiré par les filles mais à force d’entendre les gens lui demander s’il est gay à cause de son attirance pour le rose, il a commencé à se poser des questions lui aussi. A la base, il trouve pourtant stupide d’associer des couleurs à un univers masculin ou féminin mais il est clair qu’il n’y a pas beaucoup de garçon qui partage ce point de vue ni même qui accepterait de posséder quoi que ce soit de rose. Alors Travis ne sait pas très bien où il en est. Peut-être hétéro, peut-être gay ou bien bisexuel, il n’en sait rien mais il se décidera bien un jour.
Son histoire:
Travis est né au début du mois de mai dans l'Illinois, à Chicago pour être plus précis. Ses parents n'étaient pas encore mariés à sa naissance mais il fut peut-être une raison supplémentaire pour officialiser leur union puisque quelques mois plus tard Allison L. Smith abandonna son nom de jeune fille pour devenir Mrs Daniel R. Hughes. Ils formaient une famille normale ou presque puisque Travis n'était pas le premier enfant d'Allison. Sa mère avait eu un autre enfant, une petite fille, bien avant de rencontrer le père de Travis. Elle n'avait que 17 ans lorsque Shannon est née et le père n'a jamais voulu reconnaître sa propre fille, ni même la voir. Malgré les neufs ans qui les séparaient, Travis s'est toujours assez bien entendu avec sa demi-sœur. Elle adorait aider leur mère à s'occuper de lui lorsqu'il était petit. C'est sans doute pour cette raison qu'il considérait plus Shannon comme une deuxième mère plutôt qu'une sœur.
Durant son enfance, Travis a toujours été un petit garçon d'un tempérament joyeux, optimiste et assez curieux. Il s’intéressait à beaucoup de choses et il posait toujours tout un tas de questions, comme beaucoup de jeunes enfants. Il avait pourtant déjà une particularité que les autres n’avaient pas, Travis savait parler anglais mais aussi japonais. Il n’avait pourtant aucune origine japonaise dans sa famille mais son père – qui avait toujours été passionné par le Japon – tenait absolument à ce que son fils soit bilingue. Durant toute son enfance, Travis a donc été élevé en parlant anglais avec sa mère et sa sœur et en parlant japonais avec son père. Ça n’avait pas été facile à accepter au début pour Allison qui n’aimait pas voir son fils parler une langue qu’elle ne connaissait pas mais elle avait finit par le laisser faire. Travis n’était pas tout à fait conscient lorsqu’il était petit qu’il parlait la langue d’une autre culture, il avait plutôt l’impression d’avoir un langage secret avec son père puisqu’il n’y avait que lui qui le comprenait.
Lorsque le père de Travis se vit un jour offrir la possibilité d’être muté au Japon, ce fut l’un des plus beaux jours de sa vie après la rencontre de sa femme et la naissance de son fils. Il était prêt à quitter les Etats-Unis et emmener sa petite famille vivre au Japon, c’était le plus grand rêve de sa vie. Il fut pourtant obligé d’y renoncer sous le refus catégorique de sa femme de partir là-bas avec ses enfants. C’est par amour pour elle que Daniel sacrifia son rêve mais depuis ce jour, les tensions dans leur couple semblaient devenir de plus en plus présentes et l’amour qu’ils se portaient semblait disparaître au fil du temps. Ils essayaient de faire des efforts pour sauver leur mariage mais Daniel commis une terrible erreur en cédant à la tentation et en couchant avec l’une de ses collègues de travail, Tara Sullivan. Elle avait toujours eu un faible pour lui et elle n’allait pas se contenter du rôle de maîtresse, elle voulait Daniel pour elle toute seule. Le père de Travis ne voyait pourtant pas les choses sous cet angle. Il réalisait qu’il avait fait une grave erreur avec Tara et qu’il voulait rester auprès de sa femme. Malheureusement pour lui, la jeune femme avait tout fait pour maximiser ses chances de tomber enceinte durant cette fameuse nuit et elle avait réussi. Elle pensait qu’en attendant un enfant de lui, il aurait peut-être moins de remords à quitter Allison pour elle mais ce ne fut pas le cas. Il demanda un test de paternité qui se révéla positif et il s’engagea auprès de Tara pour l’aider et être présent dans la vie de leur enfant. Il espérait que sa femme n’en saurait rien mais en voyant qu’elle n’avait aucune chance de récupérer Daniel, Tara rendit une petite visite à Allison, avec son ventre déjà bien rond et les papiers du test de paternité pour lui avouer toute la vérité.
Lorsque ses parents ont divorcé, Travis n’avait que 7 ans et ça n’a pas été facile pour lui de les voir se séparer aussi brutalement. Il n’était bien sûr pas au courant de tous les détails, contrairement à Shannon qui en a voulu un certain temps à son père de substitution pour avoir trahi sa mère. Après le divorce, il a été convenu d’une garde partagée pour Travis. Il passait tous les jours de la semaine chez sa mère et le week-end avec son père ainsi que la moitié des vacances scolaires. Même si le rythme était assez dur à prendre les premières semaines, il prit très vite goût à avoir son père pour lui tout seul durant les week-ends. De temps en temps, Shannon venait passer un après-midi avec eux également puisqu’elle ne cessa jamais de considérer Daniel comme son véritable père. Travis était tout de même heureux mais les choses se sont un peu plus compliquées à la naissance de Jeffrey, l’autre fils de son père et de Tara. Il en avait la garde un week-end sur deux et Travis avait un peu de mal à accepter la présence de ce bébé qui venait gâcher les moments qu’il passait en tête à tête avec son père. De son côté, Allison avait trouvé du réconfort auprès d’un collègue, Adam Richards, lui aussi divorcé et père de famille. Par chance, son fils Ian n’avait qu’un an de moins que Travis et les deux garçons se sont tout de suite bien entendu. Ils étaient même ravis lorsque leurs parents décidèrent de s’installer ensemble et de se marier. En revanche, lorsqu’ils ont décidé de faire un bébé, ils se sont montrés beaucoup moins enthousiastes. A peine plus d’un an après la naissance de Jeffrey, ce fut donc au tour de la petite Zoey de rejoindre la famille. Une époque assez difficile à vivre pour Travis qui devait supporter la présence de son petit frère chez son père et de sa petite sœur chez sa mère. Par chance, Zoey était un bébé plus facile à vivre que Jeffrey, mais un bébé restait un bébé…
Avant même d’entrer dans la phase de l’adolescence, Travis avait appris à être assez indépendant et à se débrouiller seul, sans avoir à beaucoup compter sur l’aide de ses propres parents. Il put ainsi acquérir une certaine maturité que les autres n’avaient pas et il avait parfois l’impression d’être un peu en décalage avec ses amis. Il aimait pourtant passer du temps avec eux pour aller faire du sport ou juste s’amuser et passer de bons moments ensemble, mais il ressentait aussi le besoin de s’isoler par moment, d’être un peu seul. C’est à ce moment qu’il commença à s’intéresser à la musique, c’était un très bon moyen pour lui de créer sa bulle, d’avoir son petit monde bien à part. Il en avait d’autant plus besoin qu’il était devenu presque impossible de rester un moment seul, que ce soit chez sa mère comme chez son père. Quatre ans après son divorce, Daniel avait retrouvé une vieille amie de fac, Rachel V. Dewitt, qui devint très rapidement la nouvelle Mrs Hughes. Cerise sur le gâteau, elle avait deux enfants d’un précédent mariage et dont elle avait quasiment la garde exclusive. Donc non seulement son demi-frère Jeffrey venait toujours passer un week-end sur deux chez leur père mais en plus Travis devait se coltiner chaque fin de semaines les deux gosses de sa belle-mère. Si Emma était une fillette plutôt gentille et mignonne, Dylan, son grand frère, était un véritable tyran. Il n’avait que trois ans de moins que Travis mais il se prenait pour le petit chef de famille. Il avait toute l’admiration de sa mère et dans son dos, il se permettait de maltraiter sa propre sœur. Heureusement, le père de Travis essayait un peu de le remettre à sa place lorsqu’il le pouvait mais il n’était pas le père de Dylan, et lorsque Rachel prenait la défense de son fils, il lâchait vite l’affaire. Malgré leur écart d’âge, ce petit monstre essayait même de s’en prendre à Travis, qu’il voyait comme une sorte de rival. Quant à Rachel, elle ne se montrait pas très chaleureuse envers les enfants de son nouveau mari. Au début, Travis pensait qu’il était le seul que sa belle-mère ne portait pas dans son cœur et il remarqua rapidement que son demi-frère Jeffrey – qui était pourtant bien plus jeune – n’était pas mieux considéré. Il avait fallu attendre l’arrivée de la famille Dewitt pour voir les deux frères commencer à s’apprécier et même se soutenir face à cette nouvelle intrusion au sein de leur famille.
Durant les années qui ont suivi, Travis a appris à développer de plus en plus son rôle de grand frère, que ce soit auprès de Jeffrey, de Zoey ou bien de Charles, son nouveau petit frère, le troisième enfant de son père et de sa belle-mère. Il devenait même un grand frère assez protecteur et particulièrement proche de son plus jeune frère qui lui ressemblait beaucoup. Deux ans après la naissance de Charles, la famille s’est encore agrandie avec la naissance de la petite Erin, la fille de Shannon. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, Travis aimait passer du temps avec sa nièce et il n’était pas rare qu’il se rende chez sa sœur pour garder Erin et se faire par la même occasion un peu d’argent de poche. Il avait beaucoup évolué et il savait se montrer bien plus patient avec les bébés et les jeunes enfants que lors de la naissance de Jeffrey ou de Zoey. Il appréciait aussi énormément trouver un peu de calme et de tranquillité chez sa sœur, le genre de choses qu’il n’arrivait jamais à trouver ailleurs. Lorsque sa nièce dormait, il pouvait écouter de la musique au casque et passer du temps sur l’ordinateur sans que personne ne vienne le déranger et tout en étant payé pour le baby-sitting.
Peu de temps après son seizième anniversaire, Travis apprit que son père avait eu à nouveau la possibilité d’être muté au Japon et qu’il avait accepté. Rachel avait appris le japonais durant ses études et elle était prête à abandonner sa vie à Chicago pour suivre son mari au Japon avec ses trois enfants. Travis ne s’était cependant pas attendu à ce que son père lui propose de les accompagner. Il avait toujours été autant passionné par ce pays que son père, qui lui avait même plutôt transmis le virus, il était évident qu’il voulait y aller. Le plus dur a été de convaincre sa mère de le laisser partir mais avec l’aide de son père, elle donna finalement son accord. Le temps de préparer le départ et quelques semaines plus tard, la petite famille s’envolait pour le Japon, sans oublier leur chien Viggo, un golden retriever. Travis devait laisser derrière lui la moitié de sa famille et tous ses amis mais il était heureux de partir et il savait qu’il pouvait toujours revenir à Chicago pour les vacances. Le père de Travis allait travailler à Kyoto à partir de maintenant et il avait trouvé une maison dans cette même ville. Cependant, Travis n’avait pas la chance de disposer de sa propre chambre dans cette nouvelle maison. Il avait été décidé qu’il partagerait la chambre de son petit frère Charles. Ce n’était pas du défavoritisme, c’était juste une question de pratique. La seule condition pour que sa belle-mère accepte qu’il les accompagne c’était de ne pas l’avoir chez eux à temps plein mais que les week-ends, comme lorsqu’ils vivaient à Chicago. Le reste de la semaine, Travis allait devoir la passer en internat dans son nouveau lycée.
© gotheim pour epicode
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Goldman
Le Ronflex de Compét' \°3°/

avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 09/08/2015
MessageSujet: Re: Travis Connor Hughes   Mar 3 Nov - 14:06

Sois le bienvenu ^^
Attention à ton avatar, il est un peu plus petit Wink
(il fait *400 au lieu de *420).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Travis Connor Hughes   Mar 3 Nov - 14:22

J'ai été obligé de le déformer un peu mais il est à la bonne taille maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Goldman
Le Ronflex de Compét' \°3°/

avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 09/08/2015
MessageSujet: Re: Travis Connor Hughes   Mar 3 Nov - 14:34

Impeccable, merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginko Yoshikuni


avatar
Messages : 169
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 28
MessageSujet: Re: Travis Connor Hughes   Mar 3 Nov - 18:27

Owwi Travis est de retour \o/  Bienvenue  \o/

Edit : Bon j'ai tout lu et quel méli-mélo toute cette histoire de famille recomposée ! Pour ma part, je ne vois rien à redire : pas de faute, pas d'incohérence. Je laisse le bon soin à nos Admins de te valider o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginko Yoshikuni


avatar
Messages : 169
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 28
MessageSujet: Re: Travis Connor Hughes   Mer 4 Nov - 22:21


FICHE VALIDEE

 Félicitation cher Travis, n'oublie pas de faire ta demande au dortoir ici. Tu peux également réserver ton avatar ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Travis Connor Hughes   Mer 4 Nov - 22:47

Merci Ginko ! ^^

Et oui, la famille de Travis est assez difficile à comprendre. J'ose pas imaginer la tête de leur arbre généalogique ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Travis Connor Hughes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Travis Connor Hughes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous avez demandé une blague ? - Travis Alatir
» Signature de contrat - Travis Moen
» Connor Rankin
» (M/LIBRE) CONNOR JESSUP ♫ a passed life.
» (M) TRAVIS FIMMEL ❈ sense of brotherhood - LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nadakai no Hiketsu :: Flood :: Fiches archivées-