Partagez | 
 

 Après les cris, la lecture... (PV Hide)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Après les cris, la lecture... (PV Hide)   Dim 24 Avr - 22:28

Les cours étaient finit. Ca a été une journée particulière... Plusieurs personnes avaient assisté à la dispute et aux coups que j'ai reçu de mon frère. Je ne savais pas si je devais voir leurs regards comme compatissants ou moqueurs. Quelque part je ne voulais pas savoir. Tout est-il que maintenant j'avais du temps libre. Je crois que depuis ce matin je n'ai pas recroisé mon frère. C'est peu être mieux, mais bizarrement, j'ai envie de le voir. Il est partit en colère, en courant, mais il m'a posé une main sur ma tête, il m'a aussi dit qu'il s'excusait d'être un mauvais frère. Je ne sais pas pourquoi ce revirement de situation. De sa part ça me parais pas normal. Je ne pensais pas qu'il puisse s'excuser comme ça. C'était pas de simples excuses, c'était même pas pour se foutre de moi, aussi bizarre que ça peut paraître il avait l'air sincère. C'est pour ça que je veux le trouver, j'ai besoin de savoir, en plus je me suis calmée!

J'ai passé dans la salle de sport, je me suis dit qu'il pouvait y être, mais je n'ai vu que des sportifs en exercices et il n'en faisait pas partie. J'ai visité quelques lieux où je pouvais croiser mon grand frère, comme la cours, la salle de colle, on ne sait jamais, je suis même allée jusqu'en ville. Mais à chaque fois j'ai fais choux blanc.

J'abandonne ma recherche, je ne pense pas le trouver aujourd'hui, il a du se cacher quelque part où je ne pourrais pas mettre les pieds, notamment les vestiaires pour mecs ou les dortoirs. Du coup, je profite de l'heure pour aller à la bibliothèque, je vais aller m'inscrire et prendre quelques livres, pour le plaisir! Pas toujours pour travailler.

-Bonjour Madame, j'aimerais m'inscrire ici, je suis nouvelle.

-Nom, prénom.

-Harumi Fujiwara.

-C'est bon, tu ne dois pas dépasser cinq livres, chaque retard coute et je ne tolère aucun bruit que ce soit dans ce lieux. Le seul bruit autorisé est celui que fait les livres.

J'acquiesce de la tête. Elle n'a pas l'air commode... Elle ferait presque peur, même à Dracula... Je passe mon chemin, je vais dans les allées, surtout dans les romans policiers, j'adore ça! Souvent je trouve le coupable avant la fin du livre! Je fais quand même un tour dans le fantastique, j'aime bien aussi, c'est un peu comme une pause pour mon cerveau. J'ai vite fais le tour et je me retrouve avec cinq livres, pas un de plus!

Je passe entre les rayons, juste pour voir un peu ce qu'il y a dans cette magnifique pièce. C'est ma salle préférée, j'aime étudier, mais ici je peux travailler et me divertir en même temps! En marchant, je veux emprunter un couloir en tournant, mais je n'ai pas vu qu'une personne voulait venir contre moi, à cause de l'étagère. On finit par se rentrer dedans et j'en fais tomber les livres que je tenais. Je me baisse et commence à rassembler mes livres, je regarde avec curiosité, le garçon qui m'ai rentré dedans à que des livres sur le sport, je ris.

-C'est drôle, tu as le même genre de lecture que mes deux frères!

Je lève les yeux pour voir cette personne et je me rend compte que c'est mon frère.

-C'est drôle, je te cherchais et ne te trouvant pas j'ai décidé de venir me détendre ici. C'est franchement le dernier endroit que j'aurais fouillé pour te chercher... Non, je ne dis pas ça pour te faire de la peine, mais je crois que je ne t'ai jamais vu dans une bibliothèque et tu n'en a jamais parlé non plus... Enfin...


J'ai tenté de chuchoter, mais j'ai la forte impression que la bibliothécaire a envie de me surveiller... Je la vois me regarder avec insistance.

-Chut!!

Je lui montre que j'ai compris en me pinçant les lèvres avec mon pouce et mon index, je les bouge de droite à gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Après les cris, la lecture... (PV Hide)   Mer 27 Avr - 14:41

Après ma fuite je m'étais réfugié d'abord dans les toilettes puis dans diffèrentes cachettes où j'étais sûr que ma soeur ne chercherait pas. Parce que connaissant ma soeur, elle serait bien capable de passer tout son temps libre à me chercher un peu partout. J'ai donc utilisé mes talents de ninja pour fuir aussi longtemps que possible pendant les pauses. Ca m'a d'ailleurs rappeler les longues parties de cache-cache que je faisais avec mes jumeaux quand nous étions plus jeunes. Hiroyuki était le moins bon à ce genre de jeux et c'était toujours le premier que je trouvais. D'après mes souvenirs, j'étais plutôt bon à cache-cache. Je changeais régulièrement de cachette pour ne pas qu'on me trouve et je réussissais à me déplacer sans faire le moindre bruit. C'était donc ce que j'ai fais pendant toute la journée, je n'assume pas du tout mes actes. J'ai agis encore une fois sans vraiment réfléchir et j'ai encore fait n'importe quoi.

Enfin bon... Il faut que je pense à autre chose, sinon je vais me remettre à culpabiliser, ce qui est d'ailleurs une première depuis un grand nombre d'années. J'ai réussi à me carapater du lycée et j'ai séché la dernière heure pour partir faire du skate board en ville. Ma naïve jumelle ne sécherait jamais un cours de toutes manières peu importe la raison, elle n'oserait pas. Du coup j'ai la certitude d'être tranquille pendant une petite heure. Je me suis donc promené dans la ville avec mon skate. Je me suis amusé à faire du parcours en évitant les obstacles sur mon chemin avec ma planche. J'en ai même profité pour faire toutes sortes de figures dont plusieurs tricks épatant par la même occasion quelques passants.

Une fois l'heure écoulée, je repris le chemin du retour vers le lycée à contre coeur. Je me suis pressé pour rentrer sur le campus. Quand je fus arrivé, je me rendis compte bien tard que je n'avais plus vraiment de cachette pour échapper à l'interrogatoire de ma jumelle. Il ne me restait plus qu'un seul endroit improbable où elle ne me chercherait pas. Le problème, c'est que ce genre lieu me donne des boutons. Après plusieurs soupires, je me dirige donc en traînant les pieds vers la bibliothèque. Je dus alors m'inscrire et remplir d'autres formalités beaucoup trop longues à mon goût. Dès que ce fut fait, je partis vers un rayon où des magazines de sport étaient rangés. C'est bien le seul type de bouquin qui ne me barbe pas trop. J'en pris plusieurs avant de repartir dans le sens opposé pour chercher une bonne place où je pourrais commencer ma lecture.

C'est à ce moment où, dans un des rayon, je suis rentré dans quelqu'un qui a probablement oublié qu'il faut regarder devant soit quand on marche. Exaspéré, je regarde cette personne maladroite. Elle est maintenant accroupie et ramasse ce que nous avons fait tomber. Je m'apprêtais à me baisser moi aussi pour aider ce qui avait l'air d'être une jeune fille quand elle se mit à rire et releva son visage pour m'adresser la parole.

-C'est drôle, tu as le même genre de lecture que mes deux frères!

C'est lorsque je vis son visage que je compris enfin que cette étudiante était la personne que je cherchais à fuir depuis le début de la journée. J'eus alors envie de me cogner très fort la tête contre l'étagère à ma droite mais je ne fis rien de tout ça. Je me contente de lâcher un long soupire avec un air déçu et ennuyé. Ma jeune soeur continua donc après avoir, elle aussi remarqué mon identité.

-C'est drôle, je te cherchais et ne te trouvant pas j'ai décidé de venir me détendre ici. C'est franchement le dernier endroit que j'aurais fouillé pour te chercher... Non, je ne dis pas ça pour te faire de la peine, mais je crois que je ne t'ai jamais vu dans une bibliothèque et tu n'en a jamais parlé non plus... Enfin...

C'est possible de se détendre ici? Bah... Je savais pas et sans ironie pour une fois. Ceci dit ça ne m'étonne pas qu'elle dise ça. Je me suis réfugié ici parce que je savais qu'elle savait que je n'irais jamais ici par moi-même... C'est bien trop ennuyant de toutes manières. C'est limite une punition pour moi de rester ici. Je remarque alors que la vieille bibliothécaire nous fusille du regard en plaquant son index crochu sur sa bouche.

-Chut!!

Ce genre de dinosaure ne devrait pas être à la retraire depuis une paire d'années? Enfin bon, je suppose qu'ils ont personne d'autre pour remplacer ce fossile. Mais bon qui voudrait rester enfermer H24 dans une bibliothèque poussiéreuse avec pour travail d'engueuler des gosses qui profitent de leur vie, hein?

Je sortis de mes pensées en voyant ma soeur se pincer les lèvres dans le but de faire comprendre à la vieille bibliothécaire qu'elle avait compris. Mais son geste totalement ridicule hors contexte me fit ricaner un peu trop fort et la bibliothécaire, en entendant mes gloussement, écarquilla d'avantage les yeux pour se rendre plus menaçante et répéta avec plus d'insistance.

-Mais chut bon dieu!!

Je réussis à me calmer et me tue malgré mon énorme sourire encore accroché à ma face. Je pense que le dinosaure croit que je me fous de sa tronche mais c'pas grave. On va dire que c'est à moitié vrai.
Je reporte ensuite mon attention sur ma jumelle et l'emmène en la tirant par la manche jusqu'à un rayon où la vieille ne pourrait pas nous fusiller du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Après les cris, la lecture... (PV Hide)   Mer 27 Avr - 21:11

Après avoir reconnu mon frère, je rassembla mes affaires et lui donna les siennes. Je me releva et je lui dit que je le cherchais. C'est vrai, mais ce n'était pas des recherches approfondies. Si non je n'aurais pas abandonné aussi vite. Une part de moi avait une furieuse envie de connaître ses motivations à ses réactions. Mais une autre part de moi ne voulait pas lui courir après. Je ne voulais pas que l'incident diplomatique explose, encore moins dans une bibliothèque avec une mégère au pouvoir!

Après avoir fait un signe à la vieille dame proche de la fin de sa carrière, je me retourna presque instantanément vers mon grand frère, parce qu'il avait ricané. Je ne sais trop pourquoi, mais j'ai eu peur de la réaction de la bibliothécaire, enragée, quand elle nous cria presque dessus. Je regarda encore cette femme. Puis mon attention se mit sur Hideaki qui me prit par le bras pour m'entraîner ailleurs. De là où nous nous trouvions, la vieille femme aigrie ne pouvait pas nous voir. Je scruta les environs minutieusement et chuchota à Hideaki, pour être sûre qu'elle ne nous entendait pas.

-Je ne veux pas te mettre de pression. Mais pourquoi tu as réagis comme ça?

Je le regardais avec toute la bienveillance que je pouvais avoir. Mon visage était paisible. Après ce qu'il m'a dit, je ne pouvais plus lui en vouloir. Plusieurs personnes nous passaient à côté en nous dévisageant. Sûrement qu'ils avaient du assister à notre dispute de ce matin. C'est une belle entrée en matière pour faire des rencontres...

-Tu m'as dis ce matin que tu étais désolé d'être un mauvais frère.

Je lui souris et repris.

-Mais tu te trompe! Je pensais en effet que tu étais un mauvais frère, mais ce matin tu m'as expliqué pourquoi tu t'étais attaqué à Nick. Ma fois, à moins que tu aies des preuves de ce que tu m'as avoué plus tôt. Je ne pourrais pas te croire. Il n'a jamais tenté quoi que ce soit envers moi. Si il avait essayé quelque chose, j'aurais, à choix, crier ou je serais venue te chercher. Mais il n'a même jamais parlé de passer à l'acte avec moi!

Je posa ma main sur l'épaule de mon frère. Je suis tellement contente de parler calmement avec lui et de lui dire tout ce que je voulais lui avouer depuis des mois, mais je n'arrivais pas. Chaque fois que je voulais entreprendre une conversation sérieuse avec lui il m'envoyait balader en hurlant et en me frappant. Je suis soulagée d'avoir pu lui dire tout ça. Même si il partait maintenant, au moins j'ai pu me livrer à lui! Mes yeux sont si amicaux ou fraternels. Ca faisait trop longtemps que je n'avais pas ressentis ce sentiment de joie envers mon grand frère. J'ai presque l'impression de retrouver celui qui m'a autrefois aimé et protégé! J'espère que ça perdurera.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Après les cris, la lecture... (PV Hide)   Dim 8 Mai - 16:30

Après mes ricanements, la vieille nous a dévisagé avant de se remettre à nous crier dessus. J'ai alors attrapé ma soeur et je l'ai tiré par la manche pour l'emmener entre deux rayons. Là, où ce fossile ne pourrait plus nous râler dessus. C'est à ce moment, que j'entendis ma jumelle me chuchotait:

-Je ne veux pas te mettre de pression. Mais pourquoi tu as réagis comme ça?

Je baisse alors instinctivement la tête, toujours aussi honteux... Je n'avais pas envie de répondre à cette question, c'est bien pour ça que je la fuyais depuis notre dispute. Je sentais le regard d'Harumi sur moi, mais je n'osais même pas l'affronter du regard. Je n'en avais pas le courage, je préférais fixer mes pieds en me mordant l'intérieur de la joue comme je le faisais lorsque j'étais enfant quand je me faisais gronder après une bêtise. Elle reprit alors:

-Tu m'as dis ce matin que tu étais désolé d'être un mauvais frère.

Je serrais d'avantage les dents, craignant la suite.

-Mais tu te trompe! Je pensais en effet que tu étais un mauvais frère, mais ce matin tu m'as expliqué pourquoi tu t'étais attaqué à Nick. Ma fois, à moins que tu aies des preuves de ce que tu m'as avoué plus tôt. Je ne pourrais pas te croire. Il n'a jamais tenté quoi que ce soit envers moi. Si il avait essayé quelque chose, j'aurais, à choix, crier ou je serais venue te chercher. Mais il n'a même jamais parlé de passer à l'acte avec moi!

J'ai alors relevé mon visage dans sa direction à la fin de sa première phrase, étonné. Mes yeux sont humides, je crois que je culpabilise encore... Ca fait un bail que j'ai pas ressenti ce genre de sentiments. J'me demande si c'est mieux d'ailleurs...

Mais j'ai rapidement détourné le regard de ma jumelle, rien que lorsque qu'elle prononça le prénom de ce mec. J'avais pas envie de parler de lui non-plus. Si je n'étais pas bloqué dans un cul de sac avec ma soeur, j'aurais probablement essayé de m'enfuir encore une fois. J'ai peut-être l'air immature comme ça, mais je m'en fiche pas mal... J'ai pas envie de discuter de ça, alors la fuite n'est pas la meilleure des solutions?

A la fin de son monologue, j'ai senti la main d'Harumi sur mon épaule. Comme pour me réconforter. Mais c'est en soupirant, que j'ai retiré sa main. Je n'avais pas besoin de ça. Je passe ma main sur mon visage. Je ne me sens pas énervé, mais plus... Comme exaspéré.

- M'ouais... Si tu le dis...

C'est bizarre... J'ai comme une boule au ventre. Comme si je regrettais encore quelque chose, mais honnêtement je ne comprends pas quoi. Une sorte de mélancolie en quelque sorte. D'un côté je me demande bien ce que ça pourrait être, mais de l'autre j'ai juste envie de penser à autre chose de plus rafraîchissant ou amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Après les cris, la lecture... (PV Hide)   Dim 8 Mai - 17:35

Depuis que nous sommes presque dans une intimité fraternelle entre deux rayons de la grande bibliothèque. A l'abri des regards indiscrets de la responsable de ces lieux. J'avais pu dire tout ce que je pensais à mon frère. Là où j'étais encore plus contente, c'est que c'est lui qui nous a tiré ici. Dans un cul-de-sac. Ca me rendait heureuse, parce que je me suis dite que mon grand frère allait pouvoir me dire ce qu'il se passait dans sa tête, mais aussi parce qu'il s'est mit lui-même dans cette voie sans issue et qu'il ne peut pas fuir.

Je me dis aussi que si il s'est mit là, c'était parce qu'au final, il voulait me parler, me dire ce qu'il n'allait pas, mais au lieu de ça, il me dit seulement cinq mots. Ces quelques mots ne sont même pas une vraie réponse. Je ne suis pas pinailleuse, je n'ai pas envie de lui tirer les vers du nez. Mais il y a un moment où même ma patience a des limites et je veux savoir pourquoi il me hait !

Je m'approcha de lui, j'étais désperée, je ne savais pas si lui demander cette chose était une bonne idée. Je ne pense pas, mais je vais tenter.

-Ecoute. Je me fiche de tout ce que tu m'as dis, même les mots les plus forts et les coups que tu m'as porté. Mais dis moi, je t'en prie, dis moi pourquoi tu me hais. J'ai besoin de savoir. Je t'en prie...

Je ne veux pas me mettre à genoux, mais si il n'y a que ça qui peut éventuellement marcher, je le ferais !

Je tourne la tête machinallement quand un étudiant un peu plus âgé que nous me bouscule, un peu trop fort pour que ça ne me fasse pas bouger. Je tombe littéralement sur mon frère, puis par terre sur le ventre. Je me retourne et murmure assez fort pour être entendue.

-S'excuser c'est pour les chiens !

Le mec ne se retourne même pas complétement, il m'a juste lancé un regard qui voulait dire, « rien à cirer ». Je me relève et imprime sa tête dans ma mémoire pour lui rendre ce geste plus tard. Je me reconcentre sur mon frère, tomber sur lui n'a pas eu l'air de l'avoir fait bouger. En même temps, il est bien plus musclé que moi.

-Désolée, je n'ai pas réussi à me ratrapper... Mais pour en revenir à notre promblème principal. Je peux tout effacer ce que tu m'as causé, c'est même presque fait. Mais s'il te plaît, je veux savoir et j'en ai le droit. D'après mes déductions, ça ne peut pas venir du fait que je sois sortie avec des garçons. Ce serait trop con, et je sais que tu es intelligent ! J'ai envie que nos relations se remette à flot, comme avant. On était inséparables tous les trois. Que s'est-il passé entre nous ?

Je soupire, je deviens pessimiste. Toutes les tentatives que j'ai tentées n'ont pas donné suite. Elles ont toutes coulées. Mais j'ai dans l'espoir que celle-ci, le milième essai soit le bon. Tant qu'aucuns de nous deux ne crie ici, ce sera déjà ça de gagné. Surtout si je ne fais pas virée de la pièce la plus importante à mes yeux le jour de mon arrivée...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Après les cris, la lecture... (PV Hide)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après les cris, la lecture... (PV Hide)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» 8061 participants recoivent leur certificat de lecture et d’écriture en créole
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nadakai no Hiketsu :: Flood :: Rps clôturés-