Partagez | 
 

 The hat attacks ! [pv Matt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elliott L. Mackenzie


avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 12/02/2016
MessageSujet: The hat attacks ! [pv Matt]   Sam 13 Fév - 20:06




The hat attacks !
feat. Matthew


Elliott se trouvait dans la cour fréquentée aussi bien par les lycéens que par les étudiants. C'était un endroit sympa où l'on pouvait voir toutes sortes de gens et s'imaginer tout un tas de trucs les concernant. Bref, c'était ce qu'on appelait communément le people watching dans son pays natal. Et depuis son accident, c'était devenu l'une des activités favorites du jeune homme. En même temps, il ne pouvait pas faire grand chose d'autre, alors observer les gens et leur inventer une vie, pourquoi pas ! Et puis, il n'y avait aucun mal à ça. Beaucoup de personnes le faisaient, même si certains le cachaient bien. Le blond était content d'être ici, à l'air libre et d'enfin pouvoir voir autre chose que l'intérieur de la maison que ses parents avaient louée pas loin du campus. Ils avaient tout abandonné en Angleterre pour le rejoindre au Japon après son accident et parfois, il s'en voulait un peu. Certes, il n'avait pas choisi de finir en fauteuil roulant, mais cette culpabilité était plus forte que lui. Son frère aîné était retourné en Grande-Bretagne, mais sa petite sœur était restée et avait intégré le lycée. Du coup, Elliott était quand même content de pouvoir la voir plus souvent ! Même si la jeune fille avait encore du mal à accepter ce qui s'était passé.

Elliott esquissa un petit sourire en voyant un étudiant courir dans tous les sens en faisant le pitre devant ses amis. Lui aussi, il avait été comme ça... Toujours en train de bouger, ne tenant jamais en place. A présent, tous ces gestes qui lui semblaient si naturels étaient impossibles pour lui. Il poussa un petit soupir et tenta de résister à cette vague de tristesse qui commençait à l'envahir. Il ne devait pas se laisser aller ! Il était toujours en vie et il devait être reconnaissant pour ça ! Mais parfois, c'était vraiment dur et il avait juste envie de hurler. Chose qu'il ne fit évidemment pas. Il attirait déjà assez l'attention comme ça... Pas que ça le dérange vraiment, il en avait l'habitude car même avant l'accident, les gens avaient pour habitude de le regarder bizarrement. En même temps, il s'habillait de façon très voyante depuis presque toujours. Et il n'avait pas changé de style depuis. Ce n'était pas parce qu'il était handicapé qu'il devait s'habiller comme un sac !

Le jeune homme avait demandé à la gentille madame qui s'occupait de lui la plupart du temps de le laisser un peu seul car à la longue, ça devenait oppressant. Il était conscient du fait que sans elle, il ne pourrait pas faire grand chose, mais parfois, il avait juste besoin de respirer. Il savait aussi qu'elle n'était pas très loin, assise sur un banc de l'autre côté de la cour, lisant un livre tout en gardant un œil sur son "patient". Il l'observa un moment avant de reprendre son activité première. Toutefois, ça le rendait un peu nostalgique aussi. Certes, il était là depuis très peu de temps, mais il n'avait pas vraiment réussi à se faire des amis, voire des rencontres, tout simplement. Avant, ça avait été tellement plus facile...et maintenant, c'était presque comme si la plupart des gens l'évitaient. Comme si son handicap était contagieux. Ridicule, n'est-ce pas ? Néanmoins, ça ne l'empêchait pas d'être de bonne humeur quand il parlait à quelqu'un. Il ne voulait pas s'apitoyer sur son sort et encore moins inspirer la pitié d'autrui, alors il faisait de son mieux pour leur montrer qu'il était quelqu'un de très joyeux au fond !

Il prit une profonde inspiration et ferma un instant les yeux. C'était fou ce que ça faisait du bien ! Au moins, il était encore capable de respirer tout seul... Certaines personnes étaient dans un état encore plus grave que le sien et étaient sous assistance respiratoire. Du coup, il essayait de positiver et de se dire que ça aurait pu être bien pire. Quoiqu'il en soit, il se sentait plutôt bien là, au soleil. Même s'il faisait assez frais, la météo était très agréable ! Et puis, ce qui devait arriver, arriva. Un gros coup de vent fit décoller le chapeau rose d'Elliott. Oui, rose. Bref, le machin s'envola pour terminer...sur le visage de quelqu'un qui passait par là. Un grand brun, apparemment. Elliott fit de gros yeux avant d'éclater de rire, tout simplement. C'était trop drôle ! Vraiment !

"Ahahahaha ! On dirait que mon chapeau t'aime bien !"

Il espérait que l'autre ne prendrait pas mal le fait qu'il riait, mais au fond, qu'importe. Elliott était comme ça et puis voilà ! Une fois son début de fou rire sous contrôle, il fit avancer son fauteuil vers la victime de l'attaque du chapeau. Heureusement, il pouvait contrôler ce machin grâce à sa tête et pouvait donc avoir une certaine indépendance malgré tout. Bref, une fois à la hauteur de l'inconnu, il lui adressa un grand sourire amusé.

"Il t'a adopté, je crois !"

Oui, des répliques débiles comme celle-ci...c'était un peu la spécialité du blondinet.


© nemoe sur epicode


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Bradford
Allons-y Alonso !

avatar
Messages : 301
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 27
MessageSujet: Re: The hat attacks ! [pv Matt]   Jeu 18 Fév - 12:26


I won't let you be denied


Matthew n’était pas arrivé au Japon depuis bien longtemps. Cela faisait à peine une semaine, et il devait dire qu’il avait encore un peu de mal à se repérer. Il avait réussi à se planter plusieurs fois d’amphi pour ses cours, et le reste du temps il arrivait en retard. En tout cas, tous les étudiants de sa promo le connaissaient à défaut du contraire. Il avait repéré quelques têtes, avait sympathisé brièvement avec quelques autres, mais on ne pouvait pas parler de lien très fort. Tout comme lui, la plupart des élèves de sa classe étaient des passionnés de musique, ils avaient donc pas mal de sujets de conversation, mais ça n’allait pas plus loin que ça pour le moment. Il n’avait pas de discussions plus personnelles avec eux et de toute façon, il n’en aurait sans doute jamais avec personne. Matthew n’aimait pas parler de lui. Il aimait écouter les autres parler d’eux, il aimait qu’on se confie à lui, c’était quelqu’un digne de confiance après tout et on lui avait souvent dit qu’il avait une bonne tête qui mettait tout de suite les gens à l’aise. C’est le bon copain de tout le monde, il se lie facilement aux autres, ou du moins, ce sont les autres qui se lient facilement à eux. Depuis les deux drames qu’il a vécu à Londres, Matthew n’est plus capable, ou n’a tout simplement plus envie, de se lier véritablement à qui que ce soit. Il ne peut plus s’investir dans une autre relation aussi forte avec qui que ce soit, trop effrayé à l’idée de souffrir à nouveau. Il savait qu’il aurait du mal à supporter un autre coup dur de ce genre.

Quoi qu’il en soit, Matthew avait terminé ses cours pour la journée. L’université, c’était quand même bien pratique ! Il n’avait pas énormément de cours, mais avait en revanche pas mal de devoirs à faire à côté. Là par exemple, on leur avait demandé d’étudier un morceau de musique classique, la Danse Macabre de Camille Saint-Saëns. On leur avait donc fourni le morceau en fichier audio afin qu’ils puissent chacun l’écouter attentivement de leur côté. Matthew avait immédiatement copié le fichier sur son mp3 et avait décidé de l’écouter en faisant un petit tour dehors. Il préférait de loin se balader dehors plutôt que de rester enfermé dans sa chambre pour bosser à son bureau. Vêtu de son costume fétiche bleu foncé aux fines rayures blanches, qui surmontait une chemise blanche agrémentée d’une cravate rouge aux motifs un peu bizarres, il prit donc la direction de la cour où se trouvaient déjà de nombreux élèves. En tout cas, avec cette tenue, n’importe qui pourrait penser que c’était quelqu’un de très sérieux. C’était toujours le cas, surtout avec ces lunettes qui surmontaient son nez. Mais dès qu’on baissait un peu le regard et qu’on remarquait ses Converses rouge vif, on se disait qu’il n’avait pas l’air aussi sérieux qu’il voulait bien le faire croire. Fallait aussi voir ses cheveux complètement en désordre ! Ca lui donnait un air à la fois très sérieux et complètement déjanté.

Et histoire de rajouter une touche encore plus déjantée à son look, Matthew avait mis son casque sur ses oreilles, un beau casque assez gros et aussi rouge que ses chaussures. Il avait toujours préféré écouter de la musique dans un casque plutôt que dans des écouteurs, la musique était bien plus appréciable de cette manière ! Il lança donc la piste, les mains dans les poches, alors qu’il marchait sans réel but dans la cour. Il y avait pas mal d’élèves de sa promo qui souhaitaient étudier la musique mais qui n’affectionnaient pas du tout la musique classique. Matthew avait pour habitude de jouer du rock parfois bien sombre, mais ça ne l’empêchait pas d’avoir une grande passion pour la musique classique, il adorait ça autant que les musiques avec de bonnes guitares ! Et en grand passionné qu’il était, il se laissa très vite emporté par la musique, au gré des notes qui parvenaient jusqu’à ses oreilles. Il en oublia tout ce qui l’entourait, ses mains finissant par quitter ses poches alors qu’il se mettait à faire du air violon, complètement envoûté par la mélodie. Il passait pour quelqu’un d’encore plus fou comme ça et la piste durait 7 minutes ! Mais alors que la musique allait crescendo et que Matthew était de plus en plus transcendé, un choc le tira brutalement de sa bulle.

« What the… ? »

Matthew tituba et manqua de tomber en arrière. Pourquoi il faisait tout noir subitement ? Que se passait-il ? L’anglais mit quelques secondes à réaliser qu’il avait un truc sur le visage. Il attrapa donc le chapeau et fit glisser son casque pour le laisser accroché à son cou. C’était quoi ce chapeau rose qui venait de l’agresser ? Il venait d’où ? Matthew ne mit pas bien longtemps à identifier le propriétaire en entendant un rire s’élever un peu plus loin. Le guitariste prit un air un peu ahuri et fixa finalement le garçon qui riait et lui faisait remarquer que son chapeau l’aimait bien. C’était un petit blond en fauteuil roulant qui riait d’un rire tellement sincère que Matthew en fut totalement déconcerté. Non pas parce que le garçon était handicapé, mais parce qu’il n’avait plus entendu quelqu’un rire de la sorte depuis Rose. L’inconnu au chapeau s’avança vers Matthew avec un grand sourire, que l’anglais s’empressa de lui retourner.

« On dirait bien oui ! Et puis, il ne me va pas si mal que ça non ? Je trouve que ça se marie à la perfection avec mon costume ! Tu en penses quoi ? À moins que ce soit en réalité un fan hystérique qui a été complètement ébloui par ma performance d’air violon et qui n’a pu s’empêcher de se jeter sur moi ! Mais bon… Je suis un artiste, je ne peux accorder mon amour qu’à ma musique, désolé de te briser le cœur cher chapeau… Tu resteras à jamais dans mes pensées, mais je dois te rendre à ton propriétaire ! »

Matthew retira le chapeau qu’il avait finalement mis sur sa tête et le remit sur celle de son propriétaire avec délicatesse, le tout avec un grand sourire. L’anglais n’était pas du tout le genre de personne à s’arrêter sur des détails tels que le handicap pour parler avec quelqu’un, et puis, il devait avouer qu’il avait été vraiment touché par son rire.

« Au fait, ton chapeau doit sans doute déjà le savoir, mais je m’appelle Matthew ! Et euh, alors… »

Matthew se gratta la tête en levant les yeux au ciel pour réfléchir, avant de finalement ouvrir grand la bouche en laissant échapper un « Ah ! ». Il fixa son interlocuteur en souriant et s’inclina en avant, les bras le long du corps.

« C’est bien comme ça qu’il faut faire pour saluer les gens ici non ? J’ai encore un peu de mal avec tout ça, je ne suis pas arrivé au Japon depuis très longtemps. C’est tellement différent de l’Angleterre tous ces us et coutumes que je m’y perds un peu ! J’aurais vraiment dû demander à ma prof de japonais de me faire plus de cours à ce sujet avant de partir ! »



© Halloween




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliott L. Mackenzie


avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 12/02/2016
MessageSujet: Re: The hat attacks ! [pv Matt]   Sam 20 Fév - 1:10




The hat attacks !
feat. Matthew


Le type qu'avait choisi le chapeau était pour le moins...original. Si on pouvait dire ça comme ça ! Et en matière d'originalité, Elliott en connaissant un rayon aussi ! L'inconnu avait l'air de raffoler des vêtements singuliers, lui aussi. Certes, son style n'avait rien à voir avec celui du blond, mais il était pas mal déjanté dans son genre également. Et ça, ça plaisait déjà au jeune homme qui voyait un ami potentiel en la personne du grand brun. Bien entendu, il ne voulait pas s'avancer et commencer à espérer pour rien, mais vu la réaction de l'autre étudiant, cela ne semblait pas trop mal parti, au final. Elliott remarqua aussitôt la victime de son chapeau n'était pas japonaise, mais comme il n'avait aucune certitude quant à son origine, il préféra donc s'adresser à lui en japonais dans un premier temps.

Non, vraiment. Plus ce type parlait et plus Elliott le trouvait sympathique et intéressant ! Et puis, il venait de dire qu'il était un artiste ! Comme lui ! Enfin...avant. Lorsqu'il pouvait encore monter sur scène et s'y déchaîner en chantant ses chansons préférées. Ah, ce que ça lui manquait ! Mais ce n'était pas le moment de penser à tout ça. Il adressa un grand sourire au brun.

"De l'air-violon ? Ça doit être trop cool ! Tu peux me montrer ? J'ai pas vu, tout à l'heure ! Mais mon chapeau a dû apprécier, en effet !"

Il émit un petit rire et remercia la "victime" de lui avoir rendu son précieux rose avant que ce dernier ne se présente. Matthew ? Elliott fit de gros yeux l'espace de quelques secondes. Comme son grand frère ! Et puis...le brun s'inclina devant lui en lui expliquant qu'il était arrivé au Japon il y a peu. Bref, il essayait sans doute de se justifier. Et là, ce fut la cerise sur le gâteau ! Matthew était anglais ! Comme lui ! Du coup, la situation était plutôt drôle et fit à nouveau rire le blond.

"Do I look like I'm Japanese to you ?"

Il se remit à rire franchement. Non, vraiment, c'était très drôle ! Il avait même un peu de mal à calmer ses rires. Et bon sang, ce que ça faisait du bien ! Une fois calmé, il releva les yeux vers Matthew, affichant toujours un sourire.

"Donc comme tu as dû le deviner, je viens d'Angleterre aussi ! Je m'appelle Elliott ! Enchanté !"

Il entreprit alors de regarder son interlocuteur de haut en bas, passant sa tenue au crible. Il adorait, vraiment ! Rien à voir avec la tenue flashy d'Elliott: pantalon jaune fluo, t-shirt rose fluo surmonté d'une veste vert pomme, sans oublier le chapeau rose et les baskets roses, également. Oui, Elliott aimait le rose, et alors ? Qui avait décrété que les garçons n'avaient pas le droit d'aimer cette couleur ? Ils formaient donc un drôle de duo qui était sûr de ne pas passer inaperçu.

"J'adore ta tenue ! C'est trop stylé ! Surtout avec ces chaussures !"

Il était vraiment content ! Car Matthew ne le regardait pas comme une bête de foire. De plus, il était souriant et semblait très gentil ! Bref, tout ce qu'Elliott recherchait chez un ami ! S'il était encore valide, il serait sans doute monté sur le banc le plus proche, aurait pointé Matthew du doigt et aurait solennellement déclaré: "Toi ! Tu es mon meilleur ami à partir de maintenant !". Mais en l'occurrence, il n'en fit rien, pour des raisons évidentes.

"Tu as dit que tu étais artiste... Tu fais quoi, au juste ? Tu joues d'un instrument ? Tu chantes ? Tu composes ? Tu peins ? Tu écris des poèmes ?"

Il aurait pu continuer avec cette liste pendant longtemps, mais bon, quelque chose lui disait que ça devait avoir un rapport avec la musique !

"Moi, je chante !"

Il esquissa un sourire tout fier, même s'il n'avait plus la voix qu'il avait avant, il se débrouillait quand même encore pas trop mal.


© nemoe sur epicode


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Bradford
Allons-y Alonso !

avatar
Messages : 301
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 27
MessageSujet: Re: The hat attacks ! [pv Matt]   Jeu 25 Fév - 11:54


You and me are the same


Matthew venait de se faire agresser par un tout nouveau genre d’agresseurs : un chapeau rose ! Le pire, c’était qu’il avait mis un assez long moment à comprendre ce qu’il se passait, puisque juste avant cette rencontre surprenante, il était en plein dans sa bulle à écouter son morceau de musique classique. Tellement à fond qu’il avait commencé à jouer la mélodie en mode air-violon. De l’extérieur, c’était assez ridicule comme scène, mais Matthew était un réel passionné et il se laissait très facilement envelopper par la musique pour oublier tout ce qu’il pouvait y avoir autour de lui. Tiré de sa bulle donc, assez soudainement, le guitariste vit le propriétaire de ce chapeau pour le moins singulier. Et il fallait dire que ce propriétaire l’était aussi ! Non pas parce qu’il était en fauteuil roulant, c’était un détail tout à fait insignifiant pour Matthew, mais parce qu’il avait un style vestimentaire assez particulier, à peu comme lui, et surtout, parce que c’était la première fois depuis sa chère et tendre Rose qu’il voyait quelqu’un sourire aussi sincèrement. Ce sourire le surprit un instant, lui pinçant légèrement le cœur alors qu’il repensait à la jeune femme, puis, reprenant ses esprits, le Matthew dans toute sa splendeur se mit à déblatérer tout un tas de choses idiotes qui firent rire son interlocuteur.

« C’est un peu comme l’air-guitare ou l’air-batterie, tu n’en as jamais vu ? C’est comme si tu jouais une musique, mais avec un instrument invisible ! Attends, je remets ma piste au début et je te montre ! »

Matthew remit le morceau au début et posa son casque sur les oreilles du jeune homme afin qu’il puisse entendre la mélodie qu’il allait jouer. Il avait écouté déjà plusieurs fois cette mélodie et la connaissait par cœur, il n’avait donc pas besoin de l’entendre lui. Il déposa son mp3 sur les genoux du blond et ferma les yeux, prenant la pose comme s’il tenait vraiment un violon entre les doigts. Et dès que le morceau commença, ses doigts se mirent à jouer de cet instrument invisible avec une telle dextérité qu’on aurait vraiment dit qu’il avait un violon entre les mains. Et Matthew, comme toujours lorsqu’il jouait, même d’un instrument invisible, était vraiment à fond ! Au bout de quelques minutes, il se fit violence pour s’arrêter, parce qu’il aurait très bien pu continuer un moment. Faisant glisser son casque des oreilles de son interlocuteur avec un sourire, il reprit la parole :

« Alors ? Tu en penses quoi ? C’est presque aussi bien qu’avec un vrai instrument non ? Il suffit juste d’imaginer en avoir un dans les mains et se laisser porter par la musique ! »

Et là, alors que Matthew se présentait du mieux qu’il pouvait, essayant de se souvenir de tous les usages japonais pour ce faire, il entendit une nouvelle fois le blond rire. Ah ? C’était pas comme ça qu’il fallait faire ? Il avait oublié un truc ? Et là, il l’entendit parler en anglais. Le guitariste était toujours penché en avant pour le saluer, mais il redressa sa tête, un de ses sourcils s’arquant sous le coup de la surprise alors qu’il fixait son visage. Il reste quelques secondes comme ça avant d’ouvrir grand la bouche.

« Sérieuuuuux ? Wah, c’est vraiment trop cool ! J’suis tellement content de trouver un anglais ici ! Je m’y attendais tellement pas que j’avais pas du tout fait le rapprochement en voyant ton visage… C’est vrai que tu ressembles pas vraiment à un japonais, mais y’a tellement de gens venant de plein d’endroits ici, qu’il faut pas s’avancer trop vite ! En tout cas, j’suis encore plus content de faire ta connaissance Elliott ! Tu viens d’où en Angleterre ? Si ça se trouve, on était même voisin sans le savoir ! T’imagines ? Et ça fait longtemps que tu es ici du coup ? »

Et voilà, Matthew était tout excité d’avoir trouvé un compatriote anglais dans ce pays de fous. Il n’avait vraiment rien contre les japonais, bien au contraire ! Il était tellement curieux qu’il aimait tout ce qui lui semblait bizarre, mais mine de rien, il était soulagé de trouver un autre anglais ici alors qu’il venait tout juste d’arriver. Ca lui permettrait sans doute d’être un peu moins paumé dans ce nouvel environnement ! Elliott le complimenta alors sur sa tenue, et tout particulièrement sur ses précieuses Converses. C’était le sujet à ne pas aborder avec Matthew qui était un véritable accro à ces chaussures.

« Haha ! Merci beaucoup ! Je dois avouer que le tien est pas mal du tout non plus ! Ca reflète très bien ta personnalité en tout cas, tu as l’air d’être quelqu’un d’aussi pop que les couleurs de tes vêtements, c’est vraiment cool ! Et en parlant de mes chaussures… Je crois que c’était ce qui remplissait le plus mes valises… J’ai pas pu me résoudre à quitter Londres sans emporter mes Converses du coup, j’ai emmené une bonne dizaine de paires avec moi. Y’a tellement de couleurs différentes que j’étais obligé tu comprends ? Comme ça, j’ai toujours une paire qui va avec le costume que je décide de porter ! »

« Aller avec » n’était sans doute pas ce qu’aurait dit une personne extérieure parce qu’il fallait dire que ce style de chaussures tranchait vraiment énormément avec son costume, mais Matthew adorait ça et il trouvait que ça allait vraiment bien ensemble. Si ça lui plaisait à lui, c’était le principal, il ne s’habillait pas pour les autres de toute façon ! Et là, Elliott l’amena sur un autre sujet où il ne pouvait s’empêcher de parler (déjà qu’il avait tendance à énormément parler sur des sujets tout à fait banaux) : la musique. Les yeux de Matthew se mirent à pétiller alors qu’il regardait le blond.

« Sérieuuuuux ? Bon sang… Je crois que j’ai trouvé mon âme frère ! Je sais pas si ça se dit, mais on s’en fout. Tu chantes ?! On a tellement de points communs en fait, j’suis tellement content Elliott, je crois que je t’aime déjà ! Encore plus que ton chapeau peut m’aimer, alors c’est pour dire ! Moi je suis un artiste assez polyvalent, mais je suis un grand amoureux de musique alors tout ce qui est dessin, peinture et tout, c’est pas mon truc. Mais sinon, je joue de plusieurs instruments, même si je préfère de loin la guitare et le piano, je compose et je chante aussi ! Je peux te faire écouter une de mes chansons si tu veux, j’avais un groupe à Londres et on avait enregistré quelques chansons, je dois en avoir sur mon mp3 ! »

Matthew était tellement heureux qu’il aurait pu attraper Elliott, le prendre dans ses bras et le faire voler dans les airs, comme on faisait avec les enfants qui réclamaient de faire l’avion à leurs parents. Il s’était clairement trouvé un ami, même s’ils se connaissaient à peine. Mais il avait un feeling qui passait entre eux, Matthew le sentait. Mais même s’il sentait que le courant passait bien et qu’ils allaient sans doute s’entendre aussi bien que des amis le feraient, il savait qu’il ne pourrait pas se jeter corps et âme dans cette relation. Il avait bien trop peur pour ça…



© Halloween




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliott L. Mackenzie


avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 12/02/2016
MessageSujet: Re: The hat attacks ! [pv Matt]   Lun 7 Mar - 19:03




The hat attacks !
feat. Matthew


Elliott était vraiment content ! Il avait enfin rencontré quelqu'un d'au moins aussi excentrique que lui et quelqu'un de vraiment sympa ! Bien entendu, ce n'était que sa première impression, mais après tout, les premières impressions étaient très importantes ! Et puis, le chapeau avait choisi Matthew et ça, ce n'était pas rien ! Quoiqu'il en soit, les voilà donc en train de discuter comme deux vieux amis, c'était assez étrange et en même temps, c'était vraiment cool ! Cela faisait longtemps que le blond n'avait pas souri à ce point ! Et ce n'était pas fini ! Le brun le surprit en lui expliquant ce qu'était l'air-violon. Elliott ne put s'empêcher de rire doucement à la fin du petit monologue.

"Je sais ce que c'est ! J'ignorais juste que quelqu'un faisait vraiment ça ! D'habitude, on voit plutôt des gens jouer de l'air-guitare !"

Mais il était curieux ! Et comme si Matthew avait lu dans ses pensées, il lui mit alors son casque sur les oreilles, lui faisant écouter un morceau de musique classique, le tout en commençant à mimer le violon que l'on y entendait. C'était...impressionnant. Oui, c'était le mot. Le jeune homme était tellement concentré et se donnait tellement à fond qu'on aurait vraiment pu croire qu'il tenait un vrai violon. L'illusion était parfaite ! Elliott le regarda avec la bouche grande ouverte, c'était simplement incroyable ! Il se fichait bien du regard des autres élèves qui passaient à côté d'eux et qui leur lançaient des regards bizarres, comme s'ils étaient fous. Enfin...surtout vers Matthew. Le blond se laissa rapidement entraîner par la musique et les gestes de l'autre étudiant et se prit à rêver se joindre à lui. Il aurait pu tellement s'amuser ! Hélas, il ne pouvait le faire qu'en pensées, c'était vraiment frustrant ! Néanmoins, il ne s'apitoyait aucunement sur son sort, c'était juste une constatation.

Et puis, le brun termina sa petite représentation, laissant Elliott un instant sans voix. Lorsqu'il reprit ses esprits, il esquissa un énorme sourire.

"C'était génial ! On aurait dit que tu tenais un vrai violon ! J'applaudirais bien, mais..."

Il baissa un moment la tête, mais la releva rapidement pour sourire à nouveau à Matthew. Il ne devait pas se mettre à déprimer ! Pas après tout ça et après avoir enfin rencontré un ami potentiel !
Heureusement, il n'avait pas le temps de penser à tout ça puisque la conversation enchaîna sur leurs origines respectives. C'était juste génial de tomber sur un compatriote ici ! Encore un point commun !

"Je viens de Londres ! J'y ai vécu jusqu'à mes 17 ans, ensuite je suis venu ici pour poursuivre mon rêve !"

Son rêve, hein ? C'était un peu douloureux d'y repenser maintenant, mais il ne voulait rien cacher à Matthew ! Et puis, il en avait déjà trop dit pour reculer. Car le brun serait sans doute curieux quant à ce rêve.

"J'ai toujours rêvé de devenir une idole au Japon ! Et tu sais, j'ai failli réussir ! Au lycée, un ami et moi avons formé un groupe et on a fini par se produire sur de petites scènes et lors de quelques festivals dans d'autres écoles ! C'était génial !"

Génial, oui. Mais malheureusement très court. Leur petit succès n'a duré qu'une petite année à peine. Sans doute l'une des meilleures années de sa vie ! Il poussa un petit soupir et se reconcentra sur les paroles de son interlocuteur qui lui expliquait qu'il touchait un peu à tous les aspects de l'art, qu'il jouait plusieurs instruments et même qu'il composait ! Ce type était incroyable !

"Woooow ! Mais tu déchires ! T'es une sorte de virtuose ou quoi ? Tu me feras écouter l'une de tes compositions un jour ? Tu chantes quel genre de chansons ? Tu voudras chanter avec moi un jour ?"

Le voilà qui s'excitait à nouveau tout seul en posant cinquante mille questions ! Mais ça faisait tellement de bien de pouvoir partager sa passion avec quelqu'un comme ça et de pouvoir enfin discuter joyeusement avec quelqu'un de son âge !
Les paroles de Matthew firent vraiment très plaisir à Elliott qui se surprit à rougir légèrement. Son âme frère ? Le terme était marrant, mais il voyait très bien de quoi voulait parler le brun. Encore un peu et il aurait peut-être même versé quelques petites larmes. C'était juste trop beau ! Oui, il était ému, mais c'était un peu normal, non ?

"Tu peux pas savoir comme ça me fait plaisir, Matt ! Je peux t'appeler Matt ? Tu sais... ça fait un moment que je n'ai pas parlé à quelqu'un comme ça ! J'ai été absent un moment et du coup, je ne connais plus personne ici...Mes amis sont partis et je n'ai plus de nouvelles, alors...je commençais à me sentir un peu seul..."

Bon sang ! Pourquoi venait-il de lui raconter ça ? Il ne voulait pas se montrer plus vulnérable qu'il en avait déjà l'air et pourtant, il venait de commencer à se confier à un mec qu'il venait tout juste de rencontrer. Mais le courant passait tellement bien que... peut-être qu'il pouvait lui parler ouvertement ? Mais il avait peur de le faire fuir au final...C'était idiot...mais c'était plus fort que lui.

© nemoe sur epicode


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Bradford
Allons-y Alonso !

avatar
Messages : 301
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 27
MessageSujet: Re: The hat attacks ! [pv Matt]   Jeu 12 Mai - 11:52


Come let the truth be shared


Matthew était comme ça. C’était le genre de personne avec qui on pouvait immédiatement bien s’entendre et qui vous mettait totalement à l’aise juste en échangeant quelques mots avec vous. Et visiblement, son charisme avait encore une fois opéré puisqu’il parlait avec Elliott comme s’il se connaissait depuis des années alors que ça faisait seulement quelques minutes qu’ils s’étaient rencontrés. L’anglais fronça les sourcils en entendant les paroles de son interlocuteur.

« Tu ne trouves pas justement que c’est vraiment injuste pour les autres instruments de savoir que quand on parle de faire de l’air music on pense tout de suite et uniquement à la guitare ? Moi j’aime tous les instruments qui existent, même si j’aime vraiment beaucoup la guitare, alors si je devais me donner une mission avant de mourir un jour, ça serait de tous les faire connaître aux gens pour que tout le monde puisse un jour se vanter de savoir jouer de l’air flûte de pan par exemple ! »

En attendant de pouvoir faire une démo d’air trompette ou d’air saxophone, Matthew entreprit de faire une démo d’air violon à son interlocuteur, lui posant son mp3 sur les genoux après lui avoir posé son casque sur les oreilles. Il lança la piste qu’il connaissait à présent par cœur et commença son interprétation, se donnant à fond comme s’il tenait véritablement un violon dans ses mains et comme si c’était lui qui interprétait la musique qu’Elliott écoutait. Quand il eut terminé, se moquant bien des regards qu’on avait pu et qu’on lui lançait encore, il vit le blond sourire tout en lui disant que c’était vraiment génial. Il baissa la tête en faisant remarquer qu’il applaudirait bien, et Matthew eut presque un petit pincement au cœur, mais il préféra ne pas faire retomber la bonne ambiance qui s’était installée et s’empressa de lui répondre avec un grand sourire.

« Pas besoin d’applaudissements ! Il suffit de voir le sourire et les yeux pétillants de son public pour comprendre que le spectacle leur a plu ! En tout cas, pendant mes concerts, je suis plus souvent touché par les gens qui n’applaudissent pas et se contentent de me regarder en souriant, que ceux qui sautent dans tous les sens en hurlant ! Ils intériorisent leur bonheur, mais leur visage crie pour eux. »

Matthew eut cette fois-ci un gros pincement au cœur qui le fit brièvement tiquer. C’était comme ça qu’il avait remarqué sa chère et tendre Rose dans son public lors d’un de ses concerts. Alors que toute la foule était hystérique, elle, elle se contentait de fixer Matthew en souriant, les larmes aux yeux. Mais ce n’était pas le moment de penser à des choses aussi noires, surtout que Matthew venait d’apprendre que son interlocuteur, en plus d’être franchement sympa, était anglais, comme lui !

« Wah ! Si ça se trouve on était voisin en fait ! Moi aussi je viens de Londres ! Bon, j’y suis resté plus longtemps que toi vu que j’ai 21 ans et que je viens juste d’arriver ici au Japon. Et puis, c’est un chouette rêve que tu as ! Mais faut pas croire qu’il ne peut pas encore se réaliser ! T’es encore jeune, t’as toute la vie devant toi pour devenir une idole ! »

Matthew ne disait pas simplement ça pour être gentil, il était vraiment sincère. Il ne voyait pas pourquoi sa condition pouvait l’empêcher de poursuivre son rêve. Avec de la passion et de la volonté, tout était possible ! Et il était même prêt à l’aider, s’il le pouvait, pour lui montrer que tout n’était pas encore terminé pour lui. L’anglais expliqua ensuite au blond qu’il touchait un peu à tous les aspects relatifs à la musique, aussi bien les instruments que le chant et même la composition. Elliott semblait encore une fois très surpris et un peu admiratif, lui posant tout un tas de questions sur un ton tout excité. Matthew ne put s’empêcher de sourire à nouveau, vraiment content d’avoir trouvé quelqu’un qui partageait la même passion que lui.

« Hahaha ! Je vais finir par avoir la grosse tête si tu continues à me faire des compliments comme ça ! Je sais pas si on peut vraiment dire que je suis un virtuose, c’est surtout que dans ma famille, on est baigné dans l’univers de la musique dès notre naissance. Tout le monde sait jouer d’un ou plusieurs instruments et ma famille est assez connue dans le domaine. Tu dois sans doute connaître l’entreprise Bradford qui fabrique des instruments depuis déjà plusieurs siècles à Londres non ? Eh bien… C’est ma famille ! »

Matthew fit une pause. Si sa famille était célèbre pour son entreprise plusieurs fois centenaire, pour la qualité de ses instruments et de son savoir-faire, ils l’étaient aussi pour le drame qui était survenu il y a quelques années, le drame qui avait privé Matthew de ses deux parents. Il espérait secrètement qu’Elliott n’était pas au courant pour cette partie un peu sombre des Bradford, déjà parce qu’il ne voulait pas qu’on prenne pitié de lui, mais aussi et surtout parce qu’il ne voulait pas en parler. Son cœur était encore trop fragile après tout ce qu’il avait traversé. Il reprit donc la parole.

« En tout cas, il n’y a aucun souci pour que je te fasse écouter ça un jour ! J’ai quelques titres que j’avais enregistrés avec mon groupe sur mon mp3, sinon, je pourrai toujours te faire un petit concert privé avec juste ma guitare ! Mon répertoire est plutôt porté sur le rock anglais pour le chant, et pour la musique, j’aime aussi énormément la musique classique ! On me dit souvent que je pourrais chanter plein d’autres choses avec ma voix de ténor qui couvre plus de 3 octaves, mais c’est vraiment avec le rock que j’arrive à vraiment m’amuser ! Et toi, tu chantes plutôt sur quel style de musique ? En tout cas, ça serait vraiment super cool si on pouvait se faire un duo un de ces jours ! »

Matthew s’enflammait vraiment. Elliott était la première personne avec qui il sentait que le courant passait vraiment bien depuis son arrivée ici. Il l’appréciait déjà et le considérait même comme son âme frère ! Et Elliott semblait vraiment heureux de voir que cette bonne entente était réciproque, puisqu’il avoua que ça faisait un moment qu’il n’avait plus parlé à quelqu’un comme ça à cause de son absence, sans doute du fait de son accident. Sentant que le blond pensait à des choses pas vraiment joyeuses, il se souvint de ce que Rose avait l’habitude de faire pour lui remonter le moral quand il n’allait pas bien. Sans réfléchir, il prit Elliott dans ses bras, sans rien dire, pendant quelques secondes. Il s’écarta un peu, gardant les mains sur ses épaules et lui sourit.

« Alors on a qu’à se soutenir mutuellement pour ne pas se retrouver seuls tous les deux dans cette jungle pleine de gens qu’on ne connaît pas ! Et puis, on me dit souvent que je suis une grande pipelette alors si jamais t’as envie de parler avec quelqu’un, je serai là pour toi ! Tu connais la chanson où les paroles disent « Je n’ai besoin de personne en Harley Davidson » ? Eh ben, on pourrait changer les paroles pour un truc genre « Je n’ai besoin de personne quand j’ai ma musique et mon âme frère avec moi » ! Ca ferait un super slogan tu trouves pas Liot’ ? »

Vu que son interlocuteur avait décidé de l’appeler Matt, ce qui ne le gênait absolument pas, il avait décidé de lui donner un petit surnom aussi. C’était un début, ils ne se connaissaient pas encore beaucoup mine de rien et ce surnom pourrait changer, mais ça serait comme ça pour le moment, sauf si ça ne plaisait pas au principal concerné. En tout cas, si quelqu’un était passé par là juste en écoutant les dernières paroles de Matthew, il aurait sans doute cru que l’anglais était en train de faire une déclaration au blond ! C’en était plus ou moins une, mais pas une déclaration d’amour, une déclaration d’âmes frères !



© Halloween




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The hat attacks ! [pv Matt]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The hat attacks ! [pv Matt]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matt Finnegan
» Signature de contrat - Matt Moulson
» KARI LIAM OWENS ► feat. matt lanter.
» suite de : le coin de Matt'
» Palmares Of Matt Morgan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nadakai no Hiketsu :: Nadakai Gakuen (RPG) :: Lieux communs :: Cour extérieure-