Partagez | 
 

 Elliott L. Mackenzie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elliott L. Mackenzie


avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 12/02/2016
MessageSujet: Elliott L. Mackenzie    Ven 12 Fév - 22:11




Carte d'identitéPour vous connaître un peu mieux
Votre Personnage
NOM: Mackenzie
PRENOM: Elliott Lucas
GENRE: Masculin
AGE: 20 ans
NATIONALITÉ: Britannique
PRÉFÉRENCE SEXUELLE:Bi
GROUPE:Etudiants
ÉLÈVE EN: 1ère année à l'université
CLUBS: Musique
Vous
VOTRE PSEUDO: Tenshi
VOTRE AGE: Pouet !
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? J'y suis déjà !
AVEZ-VOUS DES SUGGESTIONS POUR LE FORUM? Nope
AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT?: Autovalidation !
VOTRE TAUX DE PRÉSENCE ICI: Tous les jours
VOTRE EXPÉRIENCE RP: Une dizaine d'années
DÉSIREZ VOUS INTÉGRER LE GROUPE +18 ?: Yes
PETIT MOT DE LA FIN: WHEEEE \o
Son image:
Elliott, dit 'Liot, est une boule d'énergie d'1m65. Il n'est donc pas très grand, sans doute en-dessous de la moyenne des jeunes de son âge, mais on s'en fiche un peu, non ? Surtout dans sa condition actuelle... Il ne pèse pas bien lourd malgré toutes les cochonneries qu'il peut avaler tous les jours. On lui dit d'ailleurs souvent qu'il fait plus jeune que son âge, mais ça veut dire quoi, au juste ? Y a-t-il un physique type que tout un chacun doit avoir à 20 ans pour être qualifié comme "normal" ? On pourrait alors se lancer dans un débat sur la normalité, mais nous allons éviter cela car ça n'a pas vraiment d'importance ici. Revenons-en donc à nos moutons, à savoir l'apparence de ce jeune monsieur.

Elliott est blond aux yeux bleus et a une vraie bouille d'ange. Enfin, tout dépend du point de vue et de son humeur car attention ! Il peut faire peur quand il le veut, si si !
Ses cheveux se montrent très rebelles presque tous les matins. Voilà pourquoi il les cache sous des chapeaux dont la couleur varie selon son humeur. Du moins, en dehors des cours. Car évidemment, les couvre-chefs en cours sont interdits et ce serait très impoli d'en porter malgré tout !
Il a souvent plusieurs mèches qui lui tombent dans le visage et de petits élastiques ou des barrettes sur le côté droit. Ne me demandez pas pourquoi, c'est son style, voilà tout. Il a également deux piercings à l'oreille droite et adore le vernis à ongles. C'est un mec, et alors ? Ainsi, on le verra souvent avec les ongles de couleurs diverses et variées, mais toujours en accord avec ses vêtements. En résumé, s'il porte du bleu, ses ongles seront bleus; s'il porte du jaune, ils seront jaunes...bref, vous voyez le truc !

Elliott a un style très particulier et parfois, on peut même se demander s'il en a vraiment un tant ses tenues peuvent varier d'un jour à l'autre, allant du flashy au sobre. Tout est pourtant calculé ! Ou presque. Disons qu'il s'habille surtout au gré de ses envies et peut-être son style est-il justement de ne pas en avoir. Qui sait ? J'oubliais, il adore les bracelets et en porte plusieurs au poignet gauche, de toutes les couleurs.

Enfin, petit détail (ou grand détail), Elliott est tétraplégique, il se déplace donc en fauteuil électrique, mais cela n'enlève en rien son énergie ! Et il fait toujours de son mieux pour garder un look impeccable ! Ou du moins, impeccable selon lui !
Son caractère:
La première impression laissée par Elliott est sans doute celle d'un adolescent souriant et joyeux. En effet, on le verra de bonne humeur la plupart du temps, voire insouciant. Malgré son handicap, il essaie de ne pas trop y penser et de ne voir que le côté positif des choses. Positive attitude, donc ! Sa plus grande passion étant le chant, on l'entendra souvent chantonner au détour d'un couloir ou n'importe où. C'est simple: il chante tout le temps ! Même après son accident, il continue à chanter, même s'il se fatigue vite. Malgré tout, il veut s'amuser et amuser les autres. Car presque toutes les personnes qui le connaissent vous diront qu'il est un vrai clown, toujours prêt à raconter une petit blague pour amuser la galerie.

Il respire la joie de vivre et il est très rare de le voir sérieux ou même triste. De toute façon, quand il est triste, il le cache derrière un grand sourire. Et quand il a envie de pleurer, il se retient jusqu'à être totalement seul et à l'abri des regards. Avant, ça n'arrivait pas souvent, mais depuis son accident, il est de plus en plus difficile de faire semblant...  
Il est également quelqu'un sur qui on peut compter, toujours prêt à aider ses amis ou même à tendre la main à un inconnu qui aurait besoin d'aide. Il ne faut cependant pas s'y méprendre: il est loin d'être naïf ou d'être une bonne poire. Et puis, il ne fait jamais rien sous la contrainte. S'il n'a pas envie de faire quelque chose, il ne le fait pas. Et cela vaut pour tout, même pour ses devoirs. Oui, il est plutôt insouciant à ce niveau-là, mais le comble étant tout de même qu'il est un très bon élève. Cherchez l'erreur.

Elliott aime donc tout ce qui est sucré et plus particulièrement les sucettes, mais aussi les gâteaux. Il aime également les chats, les lapins et les serpents, trouvez l'intrus !
Sociable, il aime se faire de nouveaux amis, des amis qu'il espère avoir pour la vie, même s'il s'agit là d'une vision bien idéaliste et au fond, il en est parfaitement conscient puisqu'il a déjà été trahi à plusieurs reprises.
Quoi d'autre ? Il aime les mangas et les dramas asiatiques. Bah quoi ?
Par contre, il déteste les choux de Bruxelles, le café, les poules (ne me demandez pas pourquoi, il n'aime pas ces bêtes-là, c'est tout !), avoir froid, voir les gens tristes et le vernis effrité.

Voilà pour le psychologique, même s'il reste pas mal de choses à découvrir ! Mais si je vous dis tout, ce ne sera plus très drôle !
Son histoire:
Elliott est né à Londres il y a 20 ans. Il fut le deuxième enfant de la famille, le deuxième fils même. Vous l'aurez compris, il a donc un frère aîné, Matthew. Ce dernier a 4 ans de plus que lui et aussi loin qu'il s'en souvienne, Elliott l'a toujours admiré et pris comme exemple - ce qui n'était pas toujours une bonne chose ! Quoiqu'il en soit, il vécut toute son enfance avec sa famille dans une grande maison dans la banlieue londonienne. Ses parents ne faisaient certes pas partie des grands riches de ce monde, mais ils avaient largement les moyens de se faire plaisir et de faire plaisir à leurs enfants. Enfin, c'était en grande partie grâce à son père qui était un homme d'affaires très doué et donc connu dans son domaine. Cependant, cela signifiait aussi qu'il n'était pas souvent à la maison et à chaque fois qu'il était là, c'était la fête.

D'ailleurs, deux ans après la naissance d'Elliott, sa petite sœur vint au monde. Elle fit immédiatement le bonheur de sa mère qui avait toujours voulu une petite fille. On pourrait alors croire que des rivalités naquirent au sein de cette petite fratrie, mais ce n'était pas le cas. Dès le départ, les deux garçons se montrèrent très protecteurs envers Elisabeth, leur jeune sœur. Bref, leur enfance se passa normalement, chacun développant ses propres envies et passions tout en faisant les 400 coups avec les deux autres. Oui, ils en faisaient parfois voir de toutes les couleurs à leurs parents et à leurs camarades de classe, mais ce n'était jamais très méchant, c'était surtout pour s'amuser et faire rire les autres. Donc, dès son plus jeune âge, Elliott aimait faire le clown, mais pas que. Il avait toujours eu un goût prononcé pour la musique et aussi loin qu'il s'en souvienne, il a toujours chantonné ses airs préférés à tout moment de la journée. Et puis, un jour, l'un de ses amis déclara qu'il avait une jolie voix et qu'il devrait peut-être essayer de l'exploiter.

Toutefois, le garçon n'eut jamais vraiment de rêves de gloire, tout ce qui lui importait, c'était s'amuser. A 14 ans, il entra pour la première dans un karaoké et dès lors, il y passa presque toutes ses soirées après les cours, en compagnie de ses amis et parfois de son frère et de sa sœur. Cette dernière a d'ailleurs toujours été sa plus grande admiratrice !
Mais le chant n'était pas sa seule passion. Depuis ses 12 ans, il a toujours voué un grand intérêt pour le Japon et pour sa culture, dévorant des dizaines de mangas par semaine. Il en vint donc à apprendre le japonais tout seul, comme un grand, et au début, en cachette. Puis, à 15 ans, il prit une grande décision. Il voulait aller étudier dans le pays de ses rêves, mais pas avant d'avoir économisé assez d'argent pour pouvoir s'offrir lui-même le voyage. Ses parents avaient certes les moyens, mais il ne voulait pas dépendre d'eux tout le temps.

Ainsi, dans le plus grand secret, il se mit en quête d'un petit boulot qu'il pourrait exercer après les cours. Toutefois, les choses n'étaient pas si faciles et il allait de soi que personne n'allait embaucher un gamin de 15 ans et surtout pas sans l'autorisation de ses parents. Elliott se résigna donc à faire du babysitting, mais aussi à aller promener les chiens de personnes trop occupées pour le faire elles-mêmes. Il aida également les personnes âgées à porter leurs courses. Mais tout ça ne lui rapporta pas beaucoup. Alors, un jour, son meilleur ami lui proposa d'aller chanter dans la rue. Ce dernier jouait de la guitare et était prêt à l'accompagner. Ce fut ainsi que, chaque soir après les cours, les deux adolescents se produisirent dans la rue, à des endroits stratégiques. Ils remportèrent un vrai petit succès et récoltèrent pas mal d'argent. Mais Elliott devait se rendre à l'évidence: cela ne suffirait jamais pour payer le billet d'avion, les frais d'inscription et tout le reste. Il décida donc finalement de demander à ses parents d'ajouter le reste.

Ce fut donc finalement à 17 ans que son rêve se réalisa et qu'il put partir pour le Japon. Quitter sa famille, et plus particulièrement son frère et sa sœur, avait été difficile, mais il pouvait toujours rester en contact avec eux. Une nouvelle vie commençait ! Et les premiers mois furent vraiment inoubliables ! Elliott fit plein de rencontres géniales, dont de bons amis. De plus, il avait rejoint un petit groupe de musique au sein-même du lycée. Bref, c'était le début de la gloire ! Motivé, il fit tout pour que le groupe grandisse et qu'il soit connu. Ses efforts finirent par payer puisqu'il put bientôt se produire sur la scène de la salle des fêtes de l'école avec les autres membres du groupe. Ce n'était peut-être pas grand chose, mais pour le jeune homme, c'était la première étape vers le succès ! Rapidement, d'autres écoles demandèrent au groupe de venir jouer lors de certaines fêtes, puis ils se produisirent même à un festival organisé par la ville. Elliott était vraiment heureux car il voyait ses rêves de gloire se rapprocher peu à peu.

Néanmoins, le destin décida de lui jouer un mauvais tour. Un très mauvais tour, même. Un soir, il revenait d'une petite sortie avec les membres du groupe et du coup, il était surexcité et sautillait de partout, chantant joyeusement sans se soucier du regard des passants. Il arriva à un passage piétons et attendit sagement que le feu passe au vert avant de traverser. La voiture qui fonça droit sur lui n'avait manifestement pas vu que le feu était rouge de son côté car elle arriva droit sur Elliott et le percuta de plein de fouet. L'adolescent n'eut pas le temps de réagir et se retrouva étendu au sol, inconscient. Il y avait du sang partout et les gens s'agitaient autour de lui, mais lui n'avait conscience de rien et fut rapidement emmené à l'hôpital. Il ne se réveilla que quelques jours plus tard, surpris de voir toute sa famille à son chevet. Tout le monde était en larmes, mais Elliott ne comprenait pas. Du moins, il mit un petit moment avant de se rappeler de ce qui s'était passé. C'est aussi à cet instant qu'il réalisa qu'il ne pouvait plus bouger. Il se mit à paniquer, puis à pleurer alors que ses parents tentèrent de le calmer. Il comprenait maintenant pourquoi ils avaient fait tout le déplacement jusqu'au Japon...

Il eut ensuite droit à un long discours du médecin qui lui expliqua la situation, mais Elliott n'écouta qu'à moitié. Tout ce qu'il avait retenu, c'était qu'il ne pourrait plus jamais marcher ni faire quoique ce soit d'autre. Son rêve venait de se briser... A cause d'un chauffard qui avait trop bu.
Les semaines qui suivirent furent très dures pour Elliott qui avait perdu son sourire et sa joie de vivre qui le caractérisaient si bien avant. Sa famille resta à ses côtés pour le soutenir au mieux, mais redonner le sourire à Elliott s'avéra une tâche bien difficile. Le jeune homme fit néanmoins son possible car en voyant tous les efforts de ses parents et de son frère et de sa sœur, il savait qu'il ne pouvait pas baisser les bras comme ça. Il devait continuer à se battre pour eux. Et puis, l'optimisme avait toujours été dans sa nature... Il devait simplement le retrouver et surtout... trouver un nouveau but dans sa vie. Mais comment faire quand on était cloué à un fauteuil roulant ? Il ne pouvait plus vraiment chanter non plus, du moins pas sans se fatiguer très vite et ça, c'était très dur à vivre aussi.
Pour quelqu'un toujours plein de vie, quelqu'un qui adorait courir et sauter dans tous les sens, ne plus être capable de bouger autre chose que sa tête était vraiment, vraiment difficile. Il ignorait s'il s'y ferait un jour, mais après plusieurs mois de rééducation, il décida de faire son possible. Il ne voulait pas finir sa vie en train de végéter dans son coin. Après tout, il avait encore sa tête et, contrairement à d'autres personnes dans son cas, il pouvait encore parler normalement. A présent, il devait vraiment chercher le moindre petit détail positif et s'y accrocher pour ne pas sombrer dans la dépression.

Après plus d'un an d'absence et de réadaptation, Elliott décida donc de reprendre ses études. Il commença par rattraper son retard et put passer son examen de fin d'études secondaires quelques mois plus tard. Il réussit sans trop de mal, après tout, il n'avait rien d'autre à faire qu'étudier. Puis, il exprima le désir d'aller à l'université. Ses parents n'étaient pas convaincus, mais le jeune homme insista. Nadakai avait toutes les infrastructures nécessaires pour accueillir les personnes comme lui, il n'y avait donc pas de raison qu'il n'y arrive pas ! Et puis, il ne serait jamais vraiment seul puisqu'une aide-soignante l'accompagnerait la plupart du temps. Il était donc prêt à commencer une nouvelle vie...
© gotheim pour epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elliott L. Mackenzie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mackenzie Browning
» Mackenzie A. Warner => Revenge is so sweet...
» Mackenzie Foy ~ Vìktoria Andreff-Carter
» Rendez-vous inattendu - William et Mackenzie...
» (f) MACKENZIE FOY -Christaëlle M. Blackstone - PRISE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nadakai no Hiketsu :: Fiches personnages :: Fiches :: Fiches Validées-