Partagez | 
 

 Yuan, l'Ex-Racaille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuan Yukimura
♦~ Touchdown dans ta tronche ~♦

avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 06/11/2015
Localisation : Dans un coin en train de fumer...
MessageSujet: Yuan, l'Ex-Racaille   Ven 6 Nov - 18:44




Carte d'identitéPour vous connaître un peu mieux
Votre Personnage
NOM: Yukimura
PRENOM: Yuan
GENRE: Masculin
AGE: 18 ans
NATIONALITÉ: Japonaise
PRÉFÉRENCE SEXUELLE: hétéro
GROUPE: Lycéen
ÉLÈVE EN: Dernière année de lycée
CLUBS: Football Américain et Musique
Vous
VOTRE PSEUDO: Xeres, Freddy
VOTRE AGE: 25
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? Dernier Dc de Freddy (ou pas)
AVEZ-VOUS DES SUGGESTIONS POUR LE FORUM? ras
AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT?: [auto-validé dans un bâillement]
VOTRE TAUX DE PRÉSENCE ICI: souvent
VOTRE EXPÉRIENCE RP: cf Fred
DÉSIREZ VOUS INTÉGRER LE GROUPE +18 ?: /o/
PETIT MOT DE LA FIN: Mangez des pommes !
Son image:
A quoi ressemble-t-il réellement ? A une racaille ? Un chanteur de rock ? Oui un peu de tout ça.
Ce n'est pas rare qu'on tourne la tête dans la rue à son passage, encore plus quand on le voit se diriger vers ce lycée. Il n'a rien d'un bon élève en apparence. Et en réalité, il assume entièrement cette dégaine. Avec son air provocateur et son regard sombre, il se montre toujours imposant quand il est en extérieur et ça malgré sa taille. Il n'est pas vraiment grand, mais n'est quand même pas petit. Une taille... moyenne en somme.
Il adore se coiffer de manière à se donner un genre rebelle, laissant des épis et des pics, comme un Super Seiyen... mais si, vous savez de quoi je parle allons ! Et la couleur vive de ses cheveux... Vous seriez surpris d'apprendre qu'il s'agit belle et bien la sienne, il est né avec. Pour un japonais, je l'admet, c'est curieux, mais ne dit-on pas "Et pourquoi pas ?" Il se laisse pousser un bouc aussi. Ayant eu 18 ans, il se permet cette fantaisie de jeune adulte, qu'il agrémente d'une attache soigneusement accrochée.

En parlant d'attaches... Les piercings, c'est son truc. A la langue, en dessous de la lèvre inférieure... S'il s'écoutait, il en ferait aussi aux sourcils, aux deux oreilles et peut-être même au nez. Mais à ce moment là, il ne passerait plus à un seul portillon de sécurité sans biper de partout. Aussi s'est-il restreint aux deux premiers et à une seule oreille.

Un autre détail qui ne fait pas japonais ? Ses yeux bleus. Très vifs, ils donnent un frisson glacé lorsqu'il fixe intensément quelqu'un. Vous devriez le défier du regard une journée d'été que ça vous rafraichirait !
Non vraiment il n'a pas du tout le style Nippon et on se demande souvent s'il est vraiment originaire de ce pays. Et pourtant oui c'est le cas. Mais je vous rassure, il parait qu'il a un Irlandais dans ses grands parents, ça expliquerait peut-être cela...

Ah une dernière chose: son style vestimentaire. Évidemment, il porte un uniforme comme tous les autres à l'école, mais il ne pourra pas s'empêcher d'arborer les anneaux qui ne quittent jamais ses doigts. Encore une lubie, comme ses piercings. En extérieur, il portera généralement des vêtements décontractés qui lui permettent de se sentir à l'aise pour ses activités. Bizarrement il n'aime pas trop les jeans et préfère des pantalons dans des matières différentes. Et il a une passion pour les tee-shirts à motif. Allez savoir pourquoi.
Son caractère:
Yuan est un garçon plutôt réservé et qui s'exprime peu lorsqu'il a affaire à des personnes qu'il ne connait pas réellement. A cause de son passé, il préfère observer et analyser la situation avant de se faire une idée de la personnalité de l'autre et savoir s'il peut lui parler poliment ou l'envoyer bouler.
Car s'il a le look d'une racaille c'est bien parce qu'il en a été une. Et même s'il fait tous les efforts du monde pour ne plus se comporter comme telle, il peut pendre très rapidement la mouche quand on le provoque. Par ailleurs, n'allez pas lui adresser la parole quand il est de mauvais poils il serait capable de vous mordre. Ne soyez donc pas surpris d'apprendre qu'il n'a pas sa langue dans sa poche et peut être très vulgaire quand il est dans cet état.
Mais comme on dit, la musique adoucit les mœurs. Laissez le gratter un peu sa guitare et il se détendra et redeviendra parfaitement sociable. Il faut juste savoir le prendre avec des pincettes et être patient.

Lorsqu'il est dans un état normal et qu'il est en compagnie d'individus qu'il tolère plutôt bien, il saura se montrer amical et même drôle. Il n'en a peut-être pas l'air, mais il lui arrive de jouer les petits comiques de service. Sans oublier qu'il est quelqu'un d'assez relax qui ne se prend pas la tête avec des histoires d'adolescent. Il est à présent majeur et semble avoir bien intégré cette information. Il peut donc également jouer le rôle d'arbitre lorsqu'une dispute ou un débat s'anime entre deux personnes. Il saura les calmer et même détendre l'atmosphère.

Il adore la musique, passant le plus clair de son temps en club de musique, qu'elle soit pleine ou vide. Dès qu'il a du temps à perdre il s'y rend afin de jouer un peu d'un instrument. Il sait même pousser la chansonnette. Il n'est pas de nature timide et acceptera de vous jouer un morceau tout en chantant si vous le lui demandez... Et si vous avez une bonne raison de le faire, il ne fait tout de même pas cela comme on donne l'heure dans la rue.

Mais il sait aussi se montrer sérieux et studieux. Vous le verriez complétement transformé si vous veniez au club de football américain ou pendant un examen. Lui qui semble pourtant distrait, à regarder ailleurs au lieu de suivre les cours, vous seriez surpris de vous rendre compte qu'il est en fait un très bon élève. Nous dirons juste que son air négligé et endormit n'est qu'une façade.

On peut dire que Yuan est quelqu'un possédant de nombreux traits de caractère, mais il serait encore plus facile pour vous de les découvrir en allant directement le voir, non ?

Informations complémentaires:
►Phobique des balles de baseball: Petit, il a reçu de plein fouet une balle alors qu'il passait à côté d'un terrain d'entrainement. La violence lui a provoqué une commotion et l'a envoyé à l’hôpital durant 2 semaines. Depuis il se sent effrayé devant un match de baseball. Si jamais vous le voyez avec une batte à la main, croyez moi qu'il ne s'agit certainement pas d'une envie de jouer...  sauf si la balle est en réalité votre tête.
► Une voix qui fait frisonner: Amateur de musique, il fait également les voix quand il faut pousser la chansonnette. Il dévoile alors une très belle voix rauque qui va parfaitement avec les thèmes rock et pop. Cela lui arrive fréquemment de s'isoler dans une salle ou à l'extérieur avec une guitare pour se faire un solo instrument + voix. Ceux qui l'ont un jour entendu peuvent témoigner de la douceur de son timbre.
(Type de voix de Yuan: Chad Kroeger - chanteur du groupe Nickelback- (ici une chanson ♥ )
► Adore sa sœur: S'il a réussi à se reprendre c'est grâce à elle et depuis ce jour, il a un véritable lien fusionnel avec elle. 2eme plus jeune de la famille, elle est toujours à la maison contrairement aux autres membres de la fratrie, d'où le fait que leur lien se resserre à chaque fois qu'ils passent du temps ensemble. Il semblerait qu'elle tient bien plus de confidences avec lui qu'avec son propre jumeau.
Son histoire:
Pardon ? Vous voulez connaître l'histoire de Yuan ? Très bien, laissez moi donc vous la conter. Mais attention je vous préviens, elle n'est pas des plus palpitantes... Cependant je vous demanderais de ne pas vous moquer de lui, sinon je devrais sévir ! Après tout, c'est de mon petit frère que l'on parle...

Petit dernier de la famille, il n'est pas vraiment celui dont on parle en premier quand on mentionne notre maisonnée. Mais ce n'est pas si surprenant: Il y a d'abord notre frère ainé Shizuo qui par sa force physique impressionnante, est devenu un garde du corps pour des personnalités du Showbiz, la grande classe quoi ! Puis la 2eme, Saya, une bombe à forte poitrine qui obtient tout ce qu'elle veut en claquant des doigts. Elle est partit vivre en Irlande avec son fiancé qu'elle a rencontré lors d'un voyage linguistique là-bas. Ça, pour avoir fait un échange de langue, je devine que ça a plutôt bien marché ! Ils envisagent de se marier, fonder une famille et devenir professeurs. Encore une qui a réussi sa vie. Il y a ensuite Hajime, mon jumeau. Né avant moi, il a réussi d'ailleurs bien plus vite que je n'aurais pu et lui aussi est partit, mais cette fois-ci en France. Il fait de grandes études pour devenir un chef cuisinier étoilé. Là aussi, c'est la grande classe.
Autant dire qu'à part Yuan et moi, la maison est devenue bien vide. Oui d'accord il y a bien nos parents, mais notre père est docteur et notre mère n'est autre que son assistante, autant dire qu'ils rentrent parfois à des heures tardives. La vie des patients avant tout ! ... au détriment de leurs enfants.
Enfin je dis ça, nos ainés ont plutôt bien gérer, on ne peut pas le nier. Et moi ? .... dire que ça ne va pas serait mentir. Je suis dans une école d'arts et c'est plutôt cool. J'ai de bonnes notes et ça me passionne.

Non le plus difficile c'est pour le petit dernier. Yuan a toujours été dans l'ombre des autres, à les voir réussir et briller dans les carrières qu'ils rêvaient de faire, ou s'aventurant déjà dans une vie bien à eux. J'aimerais dire que j'ai connu ça et ainsi compatir, mais hélas, comme j'étais accompagnée de mon jumeau dans ma jeunesse, j'ai plutôt bien intégrer la vie active sans me sentir délaissée. On ne peut pas dire la même chose de mon petit frère. Quand il a commencé à revenir avec des bulletins de notes parfois en dessous de la moyenne, il n'était pas rare qu'il se prenne des remarques désobligeantes de la part des frangins ou que les parents lui parlent comme un bébé ... Faut pas s'étonner qu'il a finit par mal virer.
Je regrette de ne pas m'en être rendu compte avant, j'étais constamment dans mes carnets de croquis à dessiner dès que j'avais un peu de temps ou d'inspiration, me coupant du reste du monde. La période adolescente, on la vit tous différemment. Moi c'était ça, mais lui, quand ce fut son tour de tomber dans cette phase, il choisit la mauvaise voie.

Vous voyez parfois, ces petites racailles qui sèchent les cours, qui trainent dans les rues et se montrent grossiers envers le monde entier ? Eh bien ça me fait mal de le dire mais il a fait partit de cette catégorie d'individus. Ce genre de gosses à qui on a envie de coller une baffe, vous savez. Mais si ça a fait justement cet effet là au reste de la famille, moi, ça m'a calmé direct. J'avais devant moi l'image de la jeunesse décadente qui m'agaçait au plus haut point et qui se trouvait être mon petit frère. J'ai trouvé ça révoltant de le voir se transformer en petit loubard et je dois avouer que la plupart du temps j'essayais de ne pas participer aux engueulades qui s'enclenchaient sous notre toit. Il prenait cher pour son matricule, surtout quand il revenait accompagné d'un flic qui l'avait chopé en train de taguer ou de se battre avec d'autres racailles.
J'ai honte de le dire, mais il m'a fallut un sacré moment pour fermer mes calepins et enfin agir. Il devait au moins avoir un allié dans notre famille... c'était ce que je me disais sans cesse.

Je me rappelle qu'un jour que j'étais seule à la maison, il est revenu dans un état qui m'avait paniqué: plaies, blessures, coquart... il s'était encore battu et avait réussi à se prendre la raclée du siècle. En même temps qu'est-ce qu'un collégien pouvait faire face à un lycéen ? Il n'était pas encore assez grand ou mature... Quoi que tout est relatif: s'il avait été mature, il ne serait pas battu, non ?
Bref, pour la première fois, j'ai eu très peur en le voyant ainsi et je me souviens d'avoir balancé mes affaires d'art plastiques à l'autre bout de la pièce sans la moindre hésitation pour récupérer la trousse de secours et lui administrer les premiers soin. Une chose que nos parents nous avaient apprit, c'est pas mal quand on a ce genre de soucis.

Je l'avais donc soigné sans dire un mot, sans une remarque, m'inquiétant juste pour une blessure au front qui saignait beaucoup. Ce fut à ce moment là qu'il me demanda pourquoi je ne l'enguirlandais pas comme l'aurait fait les autres, pourquoi je ne le regardais pas d'un air blasé ou agacé. J'ai réalisé alors à quel point il était en pleine détresse. Ce pauvre gosse, depuis le début, se sentait exclu. Nous avons alors parlé tous les deux et je crois que c'était la première fois que nous parlions autant et sans rien se cacher.
J'ai comprit ce jour là qu'il n'était pas réellement un méchant garçon, il cherchait juste à se démarquer. Il avait besoin d'aide et j'ai alors décidé de prendre mon rôle de grande sœur avec le plus grand sérieux: j'allais l'aider et le sortir de cet enfer dans lequel il s'était embarqué.

Ce fut dur, on ne peut pas le nier, il avait finit par prendre de mauvaises habitudes et s'énervait facilement. Mais j'ai quand même réussi à ce qu'il me fasse confiance et se confie à moi. J'ai apprit par exemple qu'il adorait la musique, rêvait d'être dans un groupe de rock. Il pensait que ce n'était qu'une Utopie mais j'ai prit cela avec le plus grand sérieux et je l'ai poussé dans cette voie. Le soir, j'allais même l'attendre à la sortie du collège pour l'emmener à des cours de solfèges. Je prenais sur mes heures de révisions pour assister aux répétitions, m'assurer qu'il travaillait bien. Ce fut avec un grand soulagement que j’aperçus que ses résultats à l'école s'amélioraient. Il recommençait à avoir un comportement normal en cours et à la maison. Certes, il s'exprimait peu et se montrait réticent à communiquer avec nos parents et nos frères et sœur, mais avec moi, il avait l'air radicalement différent. Je l'ai même vu me faire un véritable sourire sincère. Vous n'avez pas idée du bonheur que ça m'a procuré.

Il a apprit à reprendre une vie normale et sans soucis. Je suis très fière de lui. Même quand on le provoquait dans la rue, il refusait les confrontations, j'en suis témoin... Et ça même si les autres allaient jusqu'à l'agresser... et là je dois avouer qu'au final c'était moi qui mettait une correction à ces petits cons ! Je ne suis pas sportive ni très forte, mais j'ai apprit une chose en restant aux côtés de Yuan: si on fait chier mon petit frère adoré, faut pas s'étonner si on se prend une grosse branlée par mes soins. Apparemment coller des claques à des petits jeunes en les engueulant comme du poisson pourri, ça semble les calmer. Ou alors c'est juste que j'ai un don et une chance insolente de tomber sur des poltrons au final...

Toutes ces aventures nous a beaucoup servit à tous les deux. Moi je suis sortis de mon "cocon artistique" et lui est devenu un brave petit homme. Certes il a repiqué une année de collège, fallait s'en douter, à sécher tout le temps il pouvait pas s'attendre à passer en classe sup'...

Pourquoi cette académie en particulier ? Disons qu'une fois qu'on a été loubard, ça nous colle à la peau et même s'il s'est arrangé, les autres élèves le regardaient toujours avec de la méfiance ou de la peur. Faut dire aussi qu'il avait déjà cherché la merde à quelques uns. Du coup il avait besoin de changer d'air. Se redonner une nouvelle chance dans un nouvel endroit sans avoir à afficher une pancarte "Ex-racaille" sur la tête. Okay, il a gardé son look mais maintenant qu'il a 18 ans et qu'il a intégré le club de musique, il passe pour un chanteur/ musicien de rock donc il est accepté par les autres élèves.
Il m'a dit faire aussi du football américain, ça l'aide à se défouler.

Je suis vraiment contente pour lui et des changements qui font à présent de lui un jeune homme parfaitement intégré. Et en plus, il ramène de bonnes notes à la maison le week-end, à la grande satisfaction des parents, qui ne regrettent pas de lui payé cette école. Elle est pas belle la vie ?
Voilà l'histoire de Yuan, mon petit frère. Si vous avez le moindre problème avec lui, n'hésitez pas à venir me voir, je me ferais une joie de vous botter les fesses ♥.
© gotheim pour epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru Hito


avatar
Messages : 203
Date d'inscription : 09/08/2015
MessageSujet: Re: Yuan, l'Ex-Racaille   Dim 8 Nov - 15:27

C'est tout bon, monsieur l'ex racaille :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Yuan, l'Ex-Racaille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'axe du mal. la racaille lavalas gèle le gouvernement
» Pourquoi tant de haine? [PV Phegon D Seb]
» U.S. dollar destruction
» [Privé][Timour Abdullaev]Timourland
» Jericho Vs Cena Vs HBK Vs John Morisson Vs Rock Vs Barret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nadakai no Hiketsu :: Fiches personnages :: Fiches :: Fiches Validées-