Partagez | 
 

 Freddy le Dormeur professionnel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frederick Goldman
Le Ronflex de Compét' \°3°/

avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 09/08/2015
MessageSujet: Freddy le Dormeur professionnel   Dim 1 Nov - 17:03




Carte d'identitéPour vous connaître un peu mieux
Votre Personnage
NOM: Goldman
PRENOM: Frederick
GENRE: Masculin
AGE: 27 ans
NATIONALITÉ: Anglaise
PRÉFÉRENCE SEXUELLE: Hétéro
GROUPE: Professeur
PROFESSEUR DE: Théâtre
CLUBS: Théâtre
NIVEAU D’ENSEIGNEMENT: Lycée, Université, Club
Vous
VOTRE PSEUDO: Xeres
VOTRE AGE: 25 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? J'ai participé à sa création
AVEZ-VOUS DES SUGGESTIONS POUR LE FORUM? que je m'auto-suggère ? bizarre ôo
AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT?: [Validé dans un bâillement]
VOTRE TAUX DE PRÉSENCE ICI: Journalier
VOTRE EXPÉRIENCE RP: + de 8 ans mon gars
DÉSIREZ VOUS INTÉGRER LE GROUPE +18 ?: Bah oui mon cochon
PETIT MOT DE LA FIN: Un tracas ? Une sieste et ça repart !
Son image:
La nuit venait de tomber lorsque Frederick sortit enfin du bâtiment. Il avait fait des heures supplémentaires, histoire de se la jouer, de faire son petit employé modèle. Mais au final, c'est surtout qu'il n'avait rien à faire de particulier ce soir là.
Il s'alluma une cigarette, la flamme de son briquet se reflétant sur sa peau d'albâtre. Malgré son air typé européen, il n'avait jamais réussi à bronzer au soleil. Non, il restait éternellement pâle, faisant ressortir d'une façon effrayante les cernes qu'il avait sous les yeux. Il ne dormait pas assez, ou restait éveillé beaucoup trop, selon les préférences.
L'effet de la nicotine lui redonna un peu d'énergie. Cela avait le don de le détendre. Oh, il savait que c'était une saloperie de drogue, mais il n'était pas dépendant, il pouvait très bien passer une journée sans s'en allumer une. Mais pas pour ce soir là. Il voulait se détendre avant de prendre le chemin du retour.

Il rangea son paquet dans la poche de son pantalon et s'étira, passant une main distraite dans ses cheveux noir et en pagaille. Il les coiffait peu, mais après tout en avaient-ils vraiment besoin ? Idem pour son bouc, cette petite barbe qu'il gardait toujours et ça même si cela lui donnait un air négligé que certains collègues désapprouvaient. Bah il s'en moquait. Il avait renoncé à s'intéresser aux avis des autres et à leurs jugements le jour où il avait décidé de se peindre entièrement le corps. Des tatouages ornaient un peu partout sa peau. Son torse et son dos, ses bras et même ses mains. Il assumait le tableau vivant qu'il était devenu, car il ne voulait plus être un civil lambda qu'on croise dans la rue. Rajoutez à cela ses piercings aux oreilles et vous obteniez l'image même de ce qu'on essayait vainement de dissimuler aux jeunes. A se demander pourquoi il bossait ici.

Il traversa la route, prenant la direction du parking où il avait garé sa voiture. Une européenne, bien évidemment, le genre de petit citadine anglaise assez populaire. Mais il n'était pas dépaysé par la conduite, le Japon avait le même style après tout.
Il sauta en douce par dessus une rambarde normalement présente pour empêcher les passants de circuler. Il s'agissait pourtant d'un sacré raccourcit et son physique athlétique et élancé lui permettait d'aller où bon lui semblait. Il savait se montrer très sportif à ses heures perdues, et surtout quand ça l'arrangeait. Un comble sachant qu'il faisait autant d'efforts pour justement en faire moins afin de se rendre à son véhicule.

Appuyant sur le bouton de déverrouillage automatique, sa voiture répondit au signal de la clé, en clignotant, éclairant son visage imperturbable. Il était peu expressif en général et paraissait un peu glacial. Mais pourtant il arrivait qu'un fin sourire orne ses lèvres et qu'une lueur de malice se mette à pétiller dans ses rétines couleur Miel. On disait souvent que ses yeux avaient une couleur étrange, mais il n'en était rien. Il s'agissait juste d'un brun très clair qui donnait parfois des lueurs ambrés. Mais étrangement, seulement quand la lumière le frôlait...

Enlevant sa veste longue, il ouvrit la portière et l'y balança sur la banquette arrière. Il ne craignait plus le froid à l'intérieur et même s'il avait tendance à s'habiller chaudement malgré la bonne saison, il n'aimait pas la chaleur. Son style vestimentaire était ce qui avait de plus banal. Un jean, un tee-shirt, un pull, des baskets... Non vraiment rien de particulier. Bien entendu, il faisait toujours l'effort de bien paraître lorsqu'il travaillait, avec la chemise et le pantalon de tissu bien repassé. Mais ce n'était pas ce qu'il aimait. Il préférait restait décontracté, et ça même devant ses élèves.
Tout de fois, il aimait également un tout autre style à certains moments, lors d'animations bien particulières... Car sous cette apparence d'homme mal fagoté et quelconque se cachait l'âme d'un cosplayeur. Les armures, les kimonos, les vestes en cuir... Il savait parfaitement incarner n'importe quel personnage, son gabarit lui offrant une large gamme de tenues. Mais ça bien sûr, il ne s'amusait pas à le montrer aux yeux de tous...

La clé tourna, provoquant le démarrage de la voiture. Elle était froide et sembla résistait un peu, mais un agréable ronronnement finit par se faire entendre. Il était grand temps de rentrer à la maison.
Son caractère:
Lorsque le véhicule arriva enfin à destination, Freddy soupira avec soulagement. Il n'aimait pas passer son temps sur la route, préférant utiliser des moyens de transports publics. Au moins il pouvait toujours faire un petit somme sur un siège durant le trajet. Il était toujours comme ça. Il fermait les yeux et aussitôt, il sombrait dans les bras de Morphée. Et autant il pouvait s'endormir très rapidement et n'importe où, autant se réveiller lui est tout aussi facile. Une sorte de 6ème sens du sommeil fait qu'il se réveille toujours quand il le faut, que se soit quand son arrêt approche, où quand les cours reprennent. Entre temps, n'importe quel évènement peut survenir, même la fin du Monde, il ne s'en souciera pas une seule seconde. Mais malgré ses micro siestes à répétitions, il se sent constamment fatigué, ses longues soirées éveillé ne l'aidant aucunement.

Tout en sortant de la voiture, il savait justement qu'il allait encore devoir veillé. Il avait du travail à faire et tant qu'il ne l'avait pas terminé, il n'aurait pas l'esprit tranquille.
Grimpant les escaliers jusqu'à son appartement, il se perdit dans ses pensées. Grand rêveur, il ne passait pas une journée sans se retrouver déconnecter de la surface de la planète. Parfois pour rien, juste par fatigue ou lassitude. D'autres fois, parce qu'il pensait soudain à quelque chose de totalement hors sujet. Oui il était doué pour cela, faire des enchainements d'idées et arriver à un résultat complétement inédit. Il n'était pas quelqu'un de très concentré, sauf quand on entrait dans les sujets qui lui plaisait réellement. Mais pour les trouver, il fallait encore le connaître réellement et ça, il n'était pas assez bavard pour le découvrir.

Lorsqu'il ferma enfin sa porte derrière lui, un silence agréable l'accueillit, lui rappelant que le voisinage japonais était très respectueux et lui permettait à loisir de se concentrer.
Il se débarrassa de ses chaussures et de sa veste, se dirigeant vers son lit qui semblait l'appeler avec envie. Il s'y laissa tomber dans un grognement et resta immobile un long moment avant de poser son regard sur sa télévision. Quelques consoles trainaient tout autour, semblant l'inviter à faire une petite partie. Il en avait bien envie, mais son travail consistait à une toute autre activité tout aussi dénué de professionnalisme. Se redressant péniblement, il poussa du bout de sa chaussette, un petit tas de mangas, laissés là par négligence et flemme. Oui, son antre était bordélique et ressemblait à une chambre d'adolescent, mais il n'avait jamais vraiment cessé de l'être après tout. Il assumait pleinement cela. Néanmoins il faisait toujours attention à ce que son coin cuisine soit nickel. La poussière et les objets un peu partout oui, mais la moisissure et les cafards, non merci ! Aussi son évier et ses plats étaient toujours impeccablement lavé et rangé, presque trop propre comme si personne n'y avait touché. Il fallait croire qu'il lui arrivait d'être consciencieux !

Son centre d'intérêt était pourtant tout autre. Au fond de la pièce, un étrange bureau recouvert de tissus, semblait cacher un mystérieux secret. Son talent d'Achille était là, sur ce meuble et dans le placard juste derrière. Si on l'ouvrait, aussitôt on pouvait voir qui était véritablement cet homme aux allures si blasées et endormis. Des accessoires finement fabriqués, à l'image de la version originale présent dans ses mangas ou ses jeux. Des cosplays. Oui, Fred était avant tout un cosplayeur né. La couture, le façonnage et interprétation n'avaient aucun secret pour lui. Il avait déjà visité de nombreuses conventions étrangères en Europe, avait même gagné des prix ! Mais son objectif à présent était de faire fureur dans le pays maternel de cette curieuse pratique.

Avec un sourire ravi, il souleva le vêtement sur lequel il travaillait depuis quelques nuits. Il était presque prêt. Bientôt, il allait pouvoir le revêtir et partir conquérir les scènes de Cosplay Japonaises.
Voilà quel était son secret. Quiconque mentionnait le monde des Otakus, des jeux, des mangas ou des cosplay, attirait immédiatement son attention pourtant si flegmatique. Il résistait mal à l'envie d'aller en discuter avec celui qui osait mentionner un des sujets qu'il adorait tant.
Un véritable passionné qui ferait surement peur à voir. Surtout quand on le connaissait sous sa nature calme et posée. (POSEY ! XD)
Réservé, il ne parlait jamais de cette passion mordante. Il craignait d'ailleurs un peu de voir la réaction des autres devant cette partie de sa personnalité.
Mais il devinait sans mal que ses élèves devaient déjà se douter de quelque chose, vu sa façon dont parfois il menait ses cours et répétitions.

Il prit sa boite de couture et reprit son travail, ayant hâte de finir au plus vite son ouvrage. Il n'y avait aucune hésitation dans ses mouvements. Il allait faire du bon travail, comme toujours...

Tics/Particularités: Il a toujours un manga sur lui, le bouquinant dès qu'il a du temps et ça même pendant les répétitions avec ses élèves ! Il lui arrive même de faire un petit roupillon sauvage dans des lieux improbables. Sans oublier sa passion pour les tatouages, surtout les siens, vous pensez bien !
Son histoire:
Préoccupé par son travail, il sursauta méchamment lorsque son portable se mis soudain à vibrer dans sa poche. Il était tard, qui pouvait donc lui envoyer des messages à une heure pareille ?
Sa main s'empara du téléphone miniature et l'alluma pour lire le nouveau sms. Ses yeux d'abord agacé, se mirent soudain à briller et un sourire naissant s'afficha sur ses lèvres.


Harley: Hey Dude, What's up ?! Je parie que tu pionces pas.

Frederick émit un petit rire et se mit à pianoter une réponse rapide sur ses touches avant de l'envoyer à son destinataire.

Fred: Bien vu, tu m'espionnes ?

Il se sentait soudain très vif d'esprit et plein d'énergie, ce mystérieux ami lui redonnant du tonus qu'il ne pensait pas avoir après autant d'heures de sommeil en moins. Il ne savait pas pourquoi cela lui faisait cet effet, mais il prenait toujours cela avec une certaine satisfaction. Il allait très probablement passer une fin de nuit agréable tout en terminant son travail sans piquer du nez. Comme pour confirmer cette idée, son portable vibra à nouveau.

Harley: HA ! Je t'observe de Londres avec des big jumelles, qu'est-ce que tu crois ? Je peux même les passer en mode Superman et voir quel caleçon t'a enfilé huhu... J'te connais comme si je t'avais fait, petit coeur. Aller, branches toi sur ton pc qu'on cause un peu !

Comme dans un geste automatique, il obéit et brancha son ordinateur, laissant le petit moteur s'activer et s'allumer. Au bout de quelques minutes, à peine sa messagerie internet connectée, il reçu un appel vidéo. Avec un petit sourire en coin il accepta et laissa apparaître au centre de l'écran, un visage familier. Une jolie petite frimousse au sourire taquin qui semblait se réjouir de le voir. Du même âge que Fred, Harley était une jolie jeune femme anglaise qu'il connaissait depuis le lycée. On pouvait dire qu'elle était actuellement ce qui se rapprochait le plus d'un meilleur ami. Ils parlaient très souvent par le biais d'internet, surtout depuis qu'il était partit pour le Japon. Elle était probablement la seule personne qui lui manquait vraiment et lui donnait parfois le mal du pays. Leur complicité par le passé avait fait d'eux un duo inséparable et casse cou.
C'était d'ailleurs elle qui l'avait initié au cosplay. Ils avaient beaucoup de points communs niveau goût vidéo ludique et littéraire, par là comprenez mangas. Ils étaient même sortit ensemble. Un vrai petit couple qui se complète. Mais ils avaient décidé de se séparer lorsqu'il avait décidé de quitter l'Angleterre, histoire de ne pas avoir de remords si l'un des deux se trouvait une nouvelle romance. Mais il devinait sans peine que si ils étaient amenés à se revoir de visu, ils seraient capable de repartir dans leur petite vie d'amoureux.

Il l'observa un instant puis se mit à rire, prenant un ton moqueur.


"Je rêve, c'est quoi cette nouvelle coiffure ? Les mèches mauves et rouges ne te plaisaient plus ? Tu te tente au bleu et vert ? Mais je pense que je préférais quand tu avais les cheveux rouges avec du noir.... Sérieusement, qu'est-ce que tu ne feras pas, hein ?"

"Le blond platine de pouf et le rose Barbie je pense. Arrêtes c'est trop swag ! T'as pas idée comme je me fend la poire dans la rue quand les petites vieilles se retournent pour me regarder, on dirait qu'elles sont sur le point de faire une syncope !"

"Vas pas nous en tuer une quand même. Manquerait plus que tu finisses en prison pour homicide involontaire."

"Pfeuh, je plaiderais la légitime défense et le droit à la liberté d'expression. Je deviendrais l’idole des jeunes en taule huhuhu"

"Et tu rateras quelques conventions, concours de cosplay, sorties de Jeux et de mangas..."

"Damned ! Et voilà, maintenant va falloir que je porte un bonnet, c'est malin !! -_- "

Fred se remit à rire, heureux de pouvoir lui parler. Comme elle travaillait, elle était rarement présente chez elle en milieu de journée. Et le décalage horaire faisait qu'il fallait qu'elle soit là pour pouvoir lui parler. Même si parfois ça se faisait à des heures improbables de son côté.
Il l'observa affectueusement un instant, pensif, mais Harley le fit sortir de ses pensées et reprenant la parole, le dévisageant également.


"Tu es pâlichon, tu te nourris bien au moins ? Je te demande pas pour le sommeil car je sais d'avance que la réponse est non. Fais quand même gaffe à toi, ne t'abîme pas la santé pour une tenue. Un bon cosplayeur est un cosplayeur en bonne santé. La prestation est toujours meilleure !"

"Je sais... Ne t'en fais pas, je vais bien. J'ai presque finit, je vais être au top."

"N'empêche, je n'aurais jamais cru que cette passion allait autant t'intéresser quand je t'en avais parlé. J'essayais juste d'avoir un binôme pour une convention. Qui l'aurait crû. Le pire a été quand tu m'as annoncé que tu partais au Japon ! C'est complétement dingue, même si j'avoue que je t'envie un peu... ça va le boulot ?"

"... Il y a des révélations qui ne s'expliquent pas. Oui oui ça va, et le tien ?"

"Ouais mais le mien on s'en bat les steaks ! Je sers des gens dans un resto, youhou quelle vie trépidante. Aller, racontes moi, tu t'entends bien avec tes élèves ? Sérieusement comment une feignasse comme toi à pu devenir prof ?"

"Va savoir, il faut croire que les nombreuses prestations qu'on a pu faire m'a grandement aidé à acquérir des bases dans le monde du théâtre. Je sais pas, les élèves sont des gosses, est-ce important d'en parler ?"

"Ils t'écoutent au moins ? Ton japonais est assez bon ?"

"De base ceux qui viennent à mes cours se sont inscrits de leur propre chef, ils ont donc intérêt à écouter oui. Tu sais, j'ai remarqué que beaucoup d'entre eux ne sont pas japonais pur souche. Je ne m'y attendais pas c'était très déstabilisant au début. Mais maintenant ça va. J'ai même sympathisé avec un autre prof. Un mec un peu bizarre, mais il parait qu'on a des points communs. Vas comprendre."

"Ha ! J'aimerai bien voir ça ! Qui est cet individu qui ose te ressembler, toi l'unique, le grandiose tatoué à la tête de shooté ! Celui qui assume de porter des sous vêtements de Vocaloid !"

"Tu vas arrêter avec mes sous vêtements ?! Tu t'es découvert une soudaine fascination pour ça ou quoi ?"

"Seulement pour les tiens Doudou ! Tiens d'ailleurs, quand est-ce que tu as des vacances ? J'aimerai bien poser mes congés pour venir te voir !"

"Cet enchainement d'idées... Je ne sais pas encore pour mes congés. Je n'ai que mes week end et je donne des cours même pendant les vacances pour les élèves qui font partit du club de théâtre... je vais faire de mon mieux pour me libérer deux semaines."

"J'espère bien ! Dis, ces élèves... Tu vas quand même pas leur faire jouer une pièce dont tu as le secret quand même, hein ?"

Fred ne répondit pas, se contentant de quitter son tissu du regard pour observer son amie. Elle fronçait les sourcils, le toisant. Elle soupira et secoua la tête, le traitant de taré. Car sans s'en rendre compte, il venait de confirmer par un sourire incontrôlé. Oui, il avait eu une idée des plus stupides en découvrant un jour qu'ils cherchaient un professeur de théâtre dans cette école. Poussé par le vice, il s'était dit "pourquoi pas ?" et avait réussit son entretien d'embauche.
A présent, petit à petit, il menait son plan à bien vers son exécution. Pour comprendre ce qu'il avait dans le crâne, il suffisait juste de le comparer au film Rock Académie, peu connu par les gens bien élevés.
Mais il croyait en lui et se sentait suffisamment téméraire pour le tenter.


"Je vois... Tu me diras au moins la date fatidique que j'essaye de venir, ou au moins de le regarder en ligne en direct, okay ? Aller, montres moi ton ouvrage so fabulous !"

Frederick lui fut reconnaissant de ne pas chercher à le reprendre et lui dire qu'il faisait n'importe quoi. Non, même si elle était bien plus posée que lui, malgré sa passion pour des coiffures étranges, elle le soutenait toujours, même quand il avait quitté le pays en la laissant là-bas. Il s'en mordait parfois les doigts d'avoir été égoïste, mais il faisait de son mieux pour lui faire garder le sourire en lui envoyant des produits typiques du Japon ou autres cadeaux farfelus qu'il pouvait trouver.
Il se leva et s'éloigna de la caméra pour montrer la tenue qu'il avait à présent presque terminée. Harley approuva d'un œil expert et ensemble, ils terminèrent la soirée à converser de tout et de rien, parlant d'une série ou d'un contexte de jeu. La routine... Une étrange routine certes, mais c'était la sienne et pour rien au monde il ne souhaitait la changer...
© gotheim pour epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Freddy le Dormeur professionnel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Classement Continental Professionnel (S2)
» Kokoro, bouffeuse de nutella, Professionnel !
» Rien que du travail, purement professionnel ! (PV Niels)
» Conflit professionnel
» ALASKA - un étrange dormeur doit se réveiller...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nadakai no Hiketsu :: Fiches personnages :: Fiches :: Fiches Validées-