Partagez | 
 

 Etape 1 - A vos pinceaux !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
☼ Like a Boss ☼

avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 09/08/2015
MessageSujet: Etape 1 - A vos pinceaux !   Ven 1 Juil - 8:36

Première Etape : A vos pinceaux !



LA PLAGE ♥


Les vacances en bord de mer ! Nombreux sont ceux qui rêvent de bronzer sur la plage, barboter dans la mer et faire un peu de surf quand les vagues s'y prêtes. Bien entendu, la station balnéaire est l'endroit idéal pour faire tout cela ! Il suffit de prendre le train ou le bus et en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire, vous voilà arrivés pour vous relaxer et passer des moments inoubliables !
Cependant, ce lieu idyllique n'est pas là juste pour les vacanciers, loin de là ! Il est aisé d'y trouver un petit job d'été pour se faire de l'argent de poche ou pour arrondir ses fins de mois. Aussi, trouvons nous autant de plaisanciers que de travailleurs.

Et vous faites parti de l'un de ces deux groupes, profitant pleinement du soleil et d'un moment loin de la baignade ou du boulot pour participer dès à présent à d'étranges activités qui sont en train de s'organiser non loin de là.

Un organisateur et quelques juges, sont en train de discuter joyeusement entre eux, s'amusant à farfouiller dans un tas d'objets et d'accessoires posés sur une longue serviette de plage.
Un peu plus loin, des personnes en maillot de bain attendent patiemment, profitant pour bronzer un peu, jouer, bavarder avant que le concours ne commencent. Mais ce ne sont pas eux les participants, non, ce sera vous.

Approchez mes amis, venez voir et participez dès à présent à la première épreuve qui vous tend les bras.



Épreuve 1

Soyez les bienvenus dans l'event de l'été !

Thème: Concours de maquillage sur la plage.

But: Des modèles, hommes et/ou femmes sont présents, en maillot de bain, et seront à la disposition de vos idées créatives. Vous devrez les déguiser et les maquiller pour qu'ils ressemblent à des créatures imaginaires (elfes, nymphes, démons, Djinns, Golems, etc) liées au thème élémentaire qui vous sera imposé aléatoirement.

♠ Vous disposez d'un grand choix d'accessoires et de maquillages/peintures à l'eau que vous pourrez utiliser à loisir dans votre poste.

♥ Vous pourrez choisir également le sexe du modèle et interagir avec si vous souhaitez lui donner une personnalité.

♣ Attention néanmoins, il ne faut en prendre qu'un seul et il n'agira que sous votre plume, le staff n'intervenant pas durant l'épreuve.

♦ A la fin de cette épreuve, les juges observeront vos créations et le résultat dépendra de leur avis partagé. Selon leur appréciation, vous pourrez gagner un bonus pour l'épreuve suivante ou au contraire, un malus.

Type de rp: Solo => vous devrez poster (sans ordre précis) un seul et unique poste sur le thème demandé. Il est conseillé de se concentrer uniquement sur l'épreuve et de ne pas aller discutailler avec d'autres joueurs, pouvant vous bloquer, l'autre joueur ou vous. Il ne vous est cependant pas interdit d'interagir avec une action faite par un poste précèdent que vous pensez pertinent. La taille importe peu, veuillez juste à ce que votre rp soit cohérent et bien expliqué, que nos juges puissent savoir ce qu'ils vont découvrir en venant voir votre oeuvre.

Durée de l'épreuve: Jusqu'au Dimanche 17 Juillet.

Voici les thèmes imposés pour chaque joueur et qui tourne autour du thème des éléments:

Heiji Otani => Feu

Sakura Shimizu => Air

Lawrence Stewart => Eau

Matthew Bradford => Plante

Luz Montoya => Obscurité

Naoyuki Taira => Lumière



Si vous avez des questions ou si vous avez besoin de précision, n'hésitez pas à MP Frederick ou Ginko ♫.
codage par encrine pour Nadakai no Hiketsu


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nadakaiv2.forumgratuit.org
Heiji Otani


avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 24
Localisation : Ecosse
MessageSujet: Re: Etape 1 - A vos pinceaux !   Sam 16 Juil - 1:39


Heiji tendit les bras tandis qu'Ami sautait dans ses bras. Le seul geste tendre qu'il pouvait bien avoir. Il n'était pas du genre à aimer les marques d'affection, mais avec Ami c'était différent. Elle était sa raison de vivre. La petite fille colla un baiser enfantin sur la joue de son grand frère avec joie. Puis Heiji pris la main de la benjamine. C'était parti ! Direction la plage !
Il voulait lui faire plaisir et il savait que cela suffirait à son bonheur. Il était content de la revoir après autant de temps. Mais c'était enfin l'été, et les vacances. Pour la première la petite avait eu le droit de venir à Nadakai. Pas seule bien entendue. Elle avait une baby-sitter ici ; les parents bien trop occupés pour venir. Mais c'était tant mieux le grand brun n'avait pas envie de les voir. Ils n'étaient pas en bons thermes.

Il faisait beau. Un grand ciel bleu éclairé d'un chaleureux soleil, le bruit des vagues. Le décor était parfait. Mais Ami vit tout autre chose. Elle s'éloigna en courant et riant, vers un endroit où semblait s'être attroupé des gens. Heiji la suivi, amusé de son innocence. Il la découvrit tout près d'une grande serviette de plage remplit d'accessoires en tout genre. Elle se tourna vivement vers lui:


Heiji moi aussi je veux jouer!

Un homme adulte l'entendant s'approcha alors un peu d'eux:

Je suis désolé ma petite, il faut être un peu plus grand pour jouer à ce jeu.

Ami fit une petite moue déçue. On voyait toute la tristesse dans son regard, mais ce dernier s'éclaira tandis qu'elle ajoutait tandis qu'elle agrippait la main de son frère:

Mais mon frère il est assez grand pour jouer par exemple?

Bien sûr que ton frère est assez grand pour jouer.

L'étonnement se lisait dans les yeux d'Heiji. Jouer à ça ? Enfin il ne savait pas de quoi il s'agissait, mais il ne le sentait pas...Et puis ses yeux dorés rencontrèrent ceux d'Ami...il ne pu s'empêcher d'accepter. Il suivit l'homme qui lui expliqua alors les règles et le but du concours. Heiji n'était pas au bout de ses surprises avec sa petite sœur. Il l'aimait plus que tout mais elle lui faisait parfois faire de drôles de choses...
Un concours de maquillage sur mannequin...Il était tombé bien bas. Mais il ne pouvait s'empêcher de se dire que c'était pour une bonne cause quand il voyait la gaieté et la joie d'Ami à ses côtés. Tout d'abord il devait piocher un papier avec son thème au hasard. Feu. Pas trop mal. Et puis il allait devoir choisir un modèle aussi. Hasard également. Il tira un nouveau papier avec un numéro cette fois-ci. 3. Son regard chercha le numéro 3 du regard. Il s'agissait d'une jeune femme, sûrement une bonne vingtaine d'année, de longs cheveux bruns lisses, un peau bronzée et des yeux noirs comme la nuit. Elle avait quelque chose de très méditerranéen, ce qui n'était pas si habituel que cela ici.

Ami courut vers la jeune femme tout sourire et celle-ci réagit très bien. Elle prit gentiment la main de la petite en venant vers Heiji. Je m'appelle Ana lui dit-elle. Et puis ils échangèrent un peu sur le thème tout en s'approchant de la longue serviette aux accessoires. Ils prirent la peinture et quelques accessoires. Ami les bras chargées, était plus que ravie de cette activité. Ils s'éloignèrent un peu pour être dans un coin un peu plus tranquille. Ana ne portait qu'un maillot de bain pour faciliter la peinture. Donc il devait choisir une créature...En fait malgré son côté asociable il en discuta avec Ana, mais celle qui décidait vraiment c'était la petite sœur. Au final Heiji n'était que l'exécutant vu que la petite ne pouvait participer. Le personnage de démon fut rapidement choisi. C'était ce qui paraissait le plus évident au vu du thème. Et le travail pu enfin commencer...

Heiji était un peu perdu à dire vrai. Qu'était censé-il faire exactement ? La peindre tout en rouge ou quoi ? Au final il partagea le corps entre le rouge, le marron, le noir, le gris et même un peu de vert sapin. Sa peinture était divisée en formes géométriques, son côté organisé qui ressortait sûrement. Pour le maquillage du visage il avait continué les formes, mais c'était permit d'ajouter du doré près des yeux, des lèvres, des joues et des oreilles. Cela prit de longues minutes, plus d'une heure en fait. Et puis il fallait mettre les accessoires. Ils avaient eu la chance de trouver de grands coquillages sur la serviette, il les attacha aux cheveux de la demoiselle de manière à penser que cela pouvait être des cornes qui retombaient. Et puis il ajouta de grandes feuilles qui tenta d'accrocher du mieux qu'il pouvait au maillot de bain de la modèle...Disons que ce n'était pas mal...Il se recula un peu pour contempler son travail. Pas trop mal pour une première. Mais ce qu'il guettait le plus c'était le regard d'Ami. Ses yeux étaient ébahis par le travail effectué. Elle sauta dans tous les sens pour manifester sa joie, serra son frère dans ses bras et également la mannequin Ana. Elle finit avec quelques couleurs sur le corps, car la peinture n'avait pas eu le temps de bien sécher partout, mais cela lui importait peu. Heiji ne dit rien, se contentant de sourire.

Ana, Heiji et Ami se dirigèrent alors de nouveau vers le groupe et vers les juges pour annoncer qu'ils avaient finit. Il ne restait plus qu'à attendre les résultats à présent...En tout cas les résultats étaient plutôt impressionants. Même Heiji l'avouait. Il se fichait bien de perdre, mais il voulait gagner pour faire plaisir à cet être collé à sa main qu'il aimait tant. Il voulait la voir heureuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoyuki Taira


avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 18/05/2016
Localisation : Infirmerie
MessageSujet: Re: Etape 1 - A vos pinceaux !   Dim 17 Juil - 12:58

Ah, la plage… La mer, les vagues, le sable chaud, les coquillages ; tout ce que Naoyuki aime. Ca lui rappelle le peu de bon qu’il ya avait chez lui, à Okinawa. La plage, ça a toujours été son truc ; et l’avoir à proximité, ici à Kyoto, est comme un point d’encrage.

Le seul inconvénient de la plage, ici, c’est qu’il y’a du monde. Là où il a grandit, il y’avait plein de coins secrets ; on y était toujours tranquille.
Et ici, maintenant, en se promenant sur le sable, il doit éviter des enfants qui gloussent, des jeunes qui ne regardent pas sur leurs chemins non plus – c’est épuisant, surtout quand on ne dort que quelques heures à la semaine. Heureusement qu’il fait beau, chaud, et qu’il a sa fidèle cigarette électronique pour une dose calmante de nicotine, sans le goût et l’odeur de la cigarette, celle qu’il déteste tant – sinon il serait de bien mauvaise humeur.

Laissant tomber la traditionnelle balade tranquille sur la plage, le docteur part en quête d’un rocher ou autre coin tranquille où il pourrait se poser et lire le livre qu’il avait apporté dans ce but, juste contempler la mer scintillante, ou encore faire des bulles avec sa vielle pipe à bulles (si, si c’est une occupation de plage très valable, même à plus de trente ans) . Mais la plage est bondée, et c’est à contre cœur qu’il doit abandonner l’idée presque aussi vite qu’elle est survenue, avec un soupir.

Naoyuki commence donc à se demander si rentrer à la maison ne serait pas une meilleure idée. Ici, il ne trouvera pas de calme, et bien que la chaleur de Kyoto ne soit pas insupportable, les vestiges de ses cheveux longs commencent à tenir chaud à son cou… Et Tamaya commence à lui manquer. Si seulement il pouvait l’emmener à la plage avec lui… Mais un chat et la mer ce n’est pas l’idée du siècle.
Et à ce moment là, à une centaine de mètre, il aperçoit ce qui semble être un miraculeux havre de paix ; des gens semblent discuter gentiment, alors que d’autres –portant des tee-shirts assortis – forment un petit groupe fermé. Une sorte d’événement peut être ? Faire une activité –tant qu’elle n’est pas trop physique pour son corps et esprit fatigué – semble être une bonne alternative à la balade au calme (l’impossible balade au calme).

Le docteur s’avance donc vers le groupe de personnes assises, se pressant un peu de peur que l’événement mystérieux ne commence avant qu’il n’arrive. Et une fois sur place, il essaye de glaner quelques informations en écoutant des conversations ici et là – demander ne serait que la solution d’urgence.
Bien vite, il apprend qu’il s’agit d’une sorte de concours, mais rien plus. Il semblerait donc qu’il ne reste que la solution d’urgence… Mais ! Le voilà soudainement sauvé par un panneau qu’il n’avait pas remarqué avant, derrière ce qu’il devine être la foule de participants. Il est cependant de dos, et Nao doit remonter la plage pour aller voir son endroit.

Et après quelques minutes, ça y est, il y est, et il a fait son quota de sport pour la journée.
Le panneau indique « concours de Maquillage ! Veuillez nombreux en tant que participants, mais surtout modèles ! » ; Naoyuki est soulagé que ce ne soit pas du surf ou autre sport, pour le coup. Un concours de maquillage ? Pourquoi pas, ma foi. « pour plus d’informations, demander aux organisateurs », l’informe le bas de la pancarte. Et bien, le voilà qui y va, vers les dis-organisateurs, ceux avec les tee-shirts assortis.
Une fois qu’il se rapproche, il peut voir qu’en effet, sur leur dos, il est inscrit « organisation » - c’est bien eux, autours d’une serviette remplie d’accessoires.
Essayant de ne pas interrompre trop la conversation, il demande à un organisateur en retrait :

″Bonjour, les inscriptions sont elles toujours ouvertes ? “

“ Hey, salut, oui c’est toujours possible, on a pas encore assez de monde pour commencer ! “, lui dit le jeune homme, avec un sourire éclatant.

Naoyuki est bien surpris. Il jette un regard derrière lui, à tous les gens assis, puis retourne poser son regard sur l’organisateur enthousiaste.

“ Même avec tout ce monde ? “

“Ah, eux, ce sont surtout des modèles ! Et vous, vous voulez être quoi ? De préférence, artiste, s’il vous plait, il nous en faut plus ! Pas d’expérience requise, on est l’à pour le fun ! “

Et là-dessus, une autre organisatrice se retourne, et lève la main en signe d’excuse :

“ En fait, on n’accepte plus de modèles, on en a trop ! Donc, monsieur, c’est soit Artiste ou spectateur ! Désolée ! “

Et ça arrange Naoyuki, tout ça. Il y avait trop de chances qu’il entre en épisodes de demi, ou micro, sommeil s’il était modèle. Et tant qu’à dormir, il aimerait que ça n’embête personne. Alors pourquoi ne pas être artiste ? Il n’a jamais vraiment essayé de dessiner, ou maquiller quelqu’un, mais ça ne pouvait pas être si dur, non ?

“ Et bien inscrivez moi en tant qu’artiste alors, s’il vous plait. “ il demande, cherchant un stylo dans ses poches

“ Ok, cool ! Alors on va vous demander d’inscrire votre nom ici,”  l’organisateur lui sourit en tendant une liste de nom “et ensuite va falloir tirer un thème et un modèle! Chaque artiste a un élément, et vous devez maquiller votre modèle en créature imaginaire qui rentre dans l’élément ! “

“ Oh. D’accord ? “ ça augmente la difficulté, tout ça, mais c’est trop tard pour faire marche arrière à présent.

Il signe donc le registre, et se voit presque poussé – par l’organisateur enthousiaste – vers les boites de tir au sort. Il tire ses deux papiers : un mot et un numéro. ‘Lumière’ et le numéro ‘7’.

Sa première réaction est de se dire ‘mais qu’est-ce qu’il y a dans la lumière comme créature ?’. Il n’a aucune idée, anges à part. Ca fait déjà quelque chose, mais Naoyuki n’a jamais vraiment fait attention aux créatures d’autres folklores que celui dans lequel il est né – et les anges n’en font pas partie. Il se creuse donc les méninges, mais rien ne vient – c’est donc dans un soupir qu’il décide d’en discuter avec son modèle. D’ailleurs, où est il ?

Il le cherche des yeux et ne trouve personne. Se mordant la lèvre, sa tête commence à se remplir de scénarii, s’imaginant déjà sans modèle, et devant s’expliquer, et paniquant et- une grande respiration. On se calme. Le docteur prend plusieurs inspirations et expiration, comme le lui a conseillé son psychologue, et scanne la foule à nouveau.
Comme pour prouver qu’il avait bien fait de se calmer, arrive à une dizaine de mètres de lui une jeune femme dans un bikini blanc, deux glaces à la main qu’elle tend à une seconde demoiselle – elle porte un pins avec un grand ‘7’ sur la bretelle de son haut.

Naoyuki pousse un soupir de soulagement. Il réajuste un peu son tee-shirt, essaye de coiffer un peu ses cheveux avec sa main, prend une bouffée de e-cigarette pour se donner du courage, et s’élance enfin vers Mademoiselle Numéro Sept.

Quand il arrive vers elle, son souffle se coupe presque ; elle est belle. Vraiment. Absolument charmante. Avec de longs cheveux noirs cascadant sur ses épaules, des yeux chocolat, et un sourire éclatant.
Nao se sent un peu gêné de s’en approcher, et encore plus de lui adresser la parole – et si elle se mettait sur la défensive, le pensant être un dragueur peu subtil ? Et si elle criait au pervers ? Et si-

“ Ah, monsieur, votre papier, il dit bien ‘numéro sept’ ? “ c’est elle. Elle lui parle et elle est charmante.

Il ne trouve qu’à hocher la tête, et lui montrer le papier. Elle sourit, et ne perd pas une seconde avant de se présenter

“ Je suis Yuriko, prenez bien soin de moi ! Vous êtes ? “

“ ah, Naoyuki, enchanté, “ il répond, se sentant un peu mieux à l’aise en voyant l’enthousiasme de sa partenaire.

Vu qu’ils ont encore quelques minutes avant le début du concours, ils commencent donc à discuter du thème. Elle est bien d’accord que la lumière n’est pas un thème très parlant, et ils essayent de brainstormer un peu.

“  Je dois m’avouer que je ne m’y connais pas beaucoup en créatures supernaturelles, moi, “ soupire la jeune femme.

“ J’aurais pensé aux onibi, de mon côté, mais comment vous maquiller comme un feu follet ? “

“ Est-ce que ça rentre seulement comme créature, un onibi ? “

“ Ça, ça reste encore à voir, en effet… “

Tous deux soupirent, et soudain retentit un coup de sifflet, puis une voix annonce le début du concours au microphone. En un instant, Yuriko le regarde, prend sa main et sprinte vers la serviette

“ Si on arrive dans les premiers, les accessoires nous donneront peut être une idée ! “

Bonne idée ! Naoyuki a du mal à suivre la vitesse de sa comparse, mais il reste encore une belle montagne d’objets en tout genre quand ils arrivent.
Elle commence à farfouiller à toute vitesse parmi rubans, et soudainement, pousse un cri triomphant

“ Naoyuki ! Les dieux ce sont des créatures supernaturelles, non ? Maquille-moi en Amaterasu alors ! Quoi de mieux que la déesse du soleil pour représenter la lumière ! “, S’exclame-t-elle en lui tendant des pompons, rubans, et une espèce de diadème au médecin.

L’idée est excellente, mais dans la pagaille pour avoir accessoires et peintures, il ne peut exprimer son enthousiasme, il hoche juste la tête, et arrive tout juste à prendre un pot de peinture rouge, un de blanc, et des paillettes dorées. Yuriko lui jette un crayon eyeliner doré qu’elle a réussi à chiper dans un sceaux remplis de différents tubes et bâtonnets de maquillages.

Une fois hors du chaos et de retours à la serviette de Yuriko, ils se mettent au travail.
Naoyuki commence par peindre sa peau en blanc, pour suivre l’idéal ancien de beauté qui entoure la déesse du soleil – et s’en met un peu partout dans le processus. Heureusement que c’est de la peinture à l’eau, ça partira bien au lavage.
Ensuite vient le rouge – sur ses lèvres, sur ses yeux, sur ses épaules et mains, en arabesques.
Le plan de saupoudrer sa peau de paillettes  dorées tombe à l’eau quand il les renverse sur ses genoux, alors qu’il sent un coup de fatigue arriver. Il s’excuse profusément, mais ça ne fait que faire rire de bon cœur sa partenaire, qui lui assure que tout va bien – ce n’est qu’un jeu de plage après tout !
Après l’incident, il reprend la tâche, passant du crayon doré au dessus du rouge de ses yeux, autours de celui de ses lèvres.

“ Peut être devrions nous dessiner un soleil sur votre front ? “, il demande, incertain, et à court d’idée

“ Oui, oui bonne idée ! Et sur les mains ! “ lui assure Yuriko

Il s’y met donc, et tente de faire des soleils stylisés : un rond avec des espèces de pointes, quatre grandes, et quatre petites entre deux. Le résultat n’est pas fameux, mais il espère que de loin on y verra que du feu…
Vient ensuite le moment d’utiliser leurs accessoires. La jeune Amaterasu en Herbe lui tend les rubans dorés et pompons rouges qu’elle a sélectionné, avec un air amusé

“ Vous aurez peut-être besoin d’une brosse pour coiffer me cheveux avec les rubans ? “

“ On va les mettre dans vos cheveux ? “

“ Mais où donc voulais-tu les mettre ? “

Il hausse les épaules et elle éclate de rire. Après quelques secondes de gloussements, elle lui indique comment attacher les pompons sur deux mèches repliées, à l’avant, comme dans les représentations anciennes. Nao s’applique à la tâche, brossant avec soin les cheveux soyeux, avant de nouer rubans et pompons en place. Bientôt, il peut mettre le diadème et contempler son travail final.

“ … C’est un peu vide, non ? “ il soupire

“ Mmhh… essaye plus de maquillages sur le corps ? Pour l’instant il n’y a que du blanc et quelques arabesques. “

“ Et bien allons-y “ il dit tout juste avant de laisser échapper un bâillement. Ce n’est pas le moment pour une sieste impromptue… Il se tapote les joues pour se réveiller un peu

“ On peut arrêter là si tu es fatigué, hein ? Ce n’est qu’un jeu, on s’en fiche de gagner ou non ! “ lui dit Yuriko, essayant de l’encourage.

Il secoue juste la tête et retrempe un pinceau dans la peinture rouge.
Après quelques minutes de débat sur quoi rajouter, ils se décident à faire un soleil et ses rayons – le traditionnel motif en rouge – sur son dos. Le rond est loin d’être parfait, les rayons ne sont pas très droits, mais le médecin peut se vanter d’avoir fait de son mieux – et il se sent un peu au bout du rouleau, là, niveau sommeil.

Il met fin à son œuvre avec un ‘Terminééé’ fatigué, avant d’être applaudit par sa charmante partenaire. Le soleil a à peine le temps de sécher qu’un coup de sifflet signe la fin du temps imparti, et ils doivent se diriger vers la serviette à accessoires à nouveau.
Yuriko l’entraine par la main, radieuse comme la déesse qu’elle incarne.

_________________
     


Je veille en #567800
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
☼ Like a Boss ☼

avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 09/08/2015
MessageSujet: Re: Etape 1 - A vos pinceaux !   Lun 18 Juil - 16:36

Prolongations

Eh bien, on est allé se dorer à la plage sans nous prévenir ?

Compte tenu du manque de participants, nous prolongeons l'étape 1 de 2 semaines, jusqu'au 31 JUILLET, pas un jour de plus.
Malheureusement, en faisant cela, nous devons supprimer l'étape 2 pour vous emmener directement à la 3eme, faute de temps.
Si vous souhaitez vous rajouter à l'event en cours, c'est parfaitement possible, il vous suffit de nous le dire dans le sujet d'inscription. Et si à l'inverse vous ne pouvez plus, n'oubliez pas de nous prévenir là-bas ou dans les absences.
codage par encrine pour Nadakai no Hiketsu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nadakaiv2.forumgratuit.org
Sakura Shimizu
Still Doll ♠

avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 23/05/2016
Localisation : Clic "J't'ai eu"
MessageSujet: Re: Etape 1 - A vos pinceaux !   Mar 19 Juil - 14:37

L'art et la manière de faire
Un concours mais c'est trop génial ça !  Enfin bref, c'est un concours de maquillage sur un thème qui nous est donné, le genre de choses que je n'aime pas vraiment faire et puis mon thème à moi c'est l'air, mais imaginer comment faire quelque chose de bien avec ce thème. Je crois que je m'enfonce un peu plus et que le sable chaud sous mes pieds nus, ressemble à du sable mouvant où je commence à m'enfoncer petit à petit. La chaleur me donner envie de mon jeter à l'eau comme beaucoup de personnes le fessait en ce moment même. Je tordais ma bouche dans tous les sens, essayant d'avoir une once d'inspiration, mais en vain. J'avais en ma possession, mon appareil photo, un bloc à papier et un crayon de papier. En haut bien au centre de ma feuille j'y avais inscrit le nom de mon thème "AIR", avant de faire quoique se soit il fallait vraiment que je trouve une personne qui puisse m'accompagner dans ce défi et ce n'est pas chose évidente.

Je regardais un peu autour de moi, quand je vis une femme, mince, avec des jambes à n'en plus finir et une chevelure des plus... Blanche, mes yeux s'écarquillaient lorsque je la vis, c'était comme-ci je venais de trouver la perle rare pour ce concours au thème imposé. Un large sourire vient se dessiner sur le coin de mes lèvres. C'est avec un pas décidé que je m'élançai vers elle. Une fois proche d'elle mon cœur s'est mis à battre très rapidement et mes joues commençaient certainement à rougir par la même occasion je me sentais, faible, petite devant une telle beauté. Je ravalai difficilement ma salive avant de prendre la parole face à cette femme. Je parlementais un peu avec elle et lui expliqua ce que je voulais faire avec elle. Hey ! Je parle du concours bande de petits cochons. C'est avec un grand sourire radieux qu'elle accepta et moi j'étais plus que ravit de travailler avec cette femme.

La femme, mon crayon et mon bloc de papier je me mit d'abord à dessiner un croquis puis, deux et ensuite un troisième pour enfin trouver ce que je voulais réellement faire avec cette femme sur ce thème de l'air. Oh! De l'air c'est tout ce que je désire pour le moment il fait tellement chaud que j'aimerais me jeter dans l'eau histoire de me rafraîchir un peu. Je montrai mes croquis à la femme qui semblait aimer le troisième que j'avais fait et elle me dit aussi que j'aurais sans doute mes chances avec celui-ci, je lui adressai un grand sourire en coin de mes lèvres tout en commençant par rassembler le matériel nécessaire à la création de mon projet. Je prie, une gorgée d'eau et je commençai à habiller la jeune femme d'un long paréo blanc, de façon à ce qu'il soit dénuder dans le dos entièrement et sur le-devant celui-ci recouvre la poitrine de la femme en forme de cœur ce qui met sa poitrine en valeur. Je l'accroche de façon à ce qu'il soit est assez serrée sur les jambes de la femme, mais lui laisse tout de même l'occasion de marcher librement, et le bas de celui-ci tombe sur le sol recouvrant ses pieds nus.

Pour le moment ce n'est qu'une femme habillée pour une grande occasion, mais je ne vais pas m'arrêter là. Dans les nombreuses choses disponibles, j'ai trouvé un grand voilage que je prie soin de découper pour en faire une grande bande que la femme mettra autour de ses bras fins et laissera tomber de part et d'autre de ses mains. Il ne me restait plus qu'à la maquillée un peu histoire de la rendre encore plus belle qu'elle ne l'était déjà. Je prie un rouge à lèvres d'un rose assez pâle puis, je recouvris ses lèvres avec en prenant bien soin de ne pas lui en mettre partout. Un peu de fard-a-joue pour rosir un tout petit peu ses joues, un peu de mascara pour lui remonter un peu les cils et du fard à paupières de couleur blanche mélanger avec une toute petite touche de bleu afin de rappeler la couleur du ciel.

Le maquillage fini je regardai la jeune femme avec un grand sourire sur le coin de mes lèvres, j'étais très fière de moi mais, j'avais l'impression qu'il manquer quelque chose. Je me triturais le cerveau dans tous les sens puis, il me vient une idée. J'allais fouiller dans le matériel à notre disposition et je trouvai du fil de fer.

-BINGO !

Dis-je à haute voix trop contente d'avoir trouvé ce que je cherchée, je prie ces fils de fer et les plia de sorts à ce qu'ils forment une sphère bien ronde, je prie le reste du voilage blanc que j'avais trouvé et le pliai pour le coller ensuite sur les fils de fer histoire de faire en sorte que ça donne un bon rendu, c'est une chose très compliquée à faire et qui prend un peu de temps, mais j'ai la volonté d'y arriver? Une fois cet "objet" fini je le tendis à la jeune femme et lui donna quelques recommandations d'où à la façon dont elle devrait se mettre face aux juges. Puis, comme j'avais tout fini je la prie alors en photographie avant de la ramener devant les juges et d'attendre le verdict. Victoire ou défaite peu importe l'important c'est de participer non .
RP event



Rendu final de la Nymphe de l'air de Sakura Shimizu :
 

Hors Rp:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Stewart


avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 05/11/2015
MessageSujet: Re: Etape 1 - A vos pinceaux !   Ven 29 Juil - 5:08




Let's have some fun !


Ah, l'été ! Tout étudiant qui se respectait l'attendait avec impatience car, évidemment, cela signifiait une seule chose: vacances ! Certes, Law' n'était pas des plus assidus et séchait souvent les cours - bien que moins qu'avant, il fallait au moins lui laisser ça - mais ça n'en restait pas moins chiant ! Quoiqu'il en soit, il comptait bien profiter de son temps libre pour s'amuser et ne penser à rien d'autre. Et que meilleur endroit que la plage pour se changer les idées et faire mumuse dans l'eau ? Bien entendu, ces choses-là étaient toujours plus marrantes à plusieurs, mais hélas, notre pauvre petit Anglais se retrouvait tout seul, aujourd'hui. Bah, ça ne l'avait jamais empêché de prendre du bon temps ! Bien décidé à profiter au maximum de cette belle journée, il enfila un short de bain et un débardeur, fourra un drap de bain, de la crème solaire et des trucs à grignoter et à boire dans un sac, puis il prit la direction de la plage.

Comme il fallait s'y attendre, l'endroit était pas mal bondé, mais on ne pouvait pas en vouloir aux gens, si ? Law' s'en fichait, du moment qu'il trouvait un petit coin pour poser sa serviette ! Alors qu'il cherchait justement un emplacement, son attention fut attirée par un petit attroupement non loin de l'endroit où il se trouvait. Que se passait-il ? Curieux -et n'ayant, de toute façon, rien de mieux à faire - il s'approcha pour voir à quoi était dû tout ce remue-ménage. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant qu'une sorte de concours avait été organisé ! Certes, il n'avait rien d'une maquilleuse professionnelle, mais ça semblait marrant ! Et puis, les modèles - hommes et femmes - étaient plutôt pas mal. Certes, il était en couple à présent, mais regarder n'avait jamais fait de mal à personne, si ? Bref, il n'attendit pas pour s'inscrire, déjà curieux de connaître son ou sa partenaire pour cette épreuve. Il regarda autour de lui et reconnut quelques visages vaguement familiers. Sans doute des personnes qu'il avait déjà croisées sur le campus. Après un petit tirage au sort, il connut donc son "cobaye" du jour. Il s'agissait d'un jeune homme plutôt pas mal, bien foutu et tout souriant. Hmm oui...s'il n'était pas en couple, il en aurait bien fait son quatre heures après. Law' secoua brièvement la tête, il ne devait pas penser à ce genre de choses ! Mais que voulez-vous ? On ne changeait pas sa nature profonde du jour au lendemain.

Il s'approcha donc du jeune homme afin de faire les présentations avant le début des réjouissances. Il apprit donc que son binôme s'appelait Kazuya et qu'il était étudiant à l'université, lui aussi. Mais il avait au moins deux ans de plus que Law'. Bah, qu'importe. Après l'épreuve, ils repartiraient chacun de leur côté, de toute façon. Le jeune homme avait déjà une idée précise en tête, même si cela n'allait probablement pas plaire à son modèle ! Néanmoins, il avait de la chance qu'on lui ait attribué l'élément de l'eau ! L'eau, c'était cool et ça laissait pas mal de possibilités. Quoiqu'il en soit, il partit donc en quête de divers objets et matériaux dont il aurait besoin pour créer sa petite œuvre. Une fois qu'il eut tout rassemblé, il posa le tout aux pieds de son modèle qui regarda le tout d'un petit air dubitatif, se demandant sans doute pourquoi il avait accepté un truc pareil. Mais il était trop tard pour reculer, pour le plus grand plaisir de Law' !
Avant de commencer, il prit soin de se mettre de la crème solaire car il avait une peau assez pâle de nature et il attrapait facilement des coups de soleil. Et les coups de soleil, c'était tout sauf beau et en plus, ça faisait mal ! Une fois fait, il pouvait enfin se concentrer totalement sur sa "victime" dont il avait décidé de faire une sirène. Si, si. Pas un triton, mais bel et bien une sirène !

Il demanda à Kazuya de s'asseoir par terre, puis il commença à recouvrir ses jambes de sable pour ensuite former une jolie queue de poisson, prenant même soin de dessiner des écailles. Certes, ce n'était pas l’œuvre du siècle, mais on reconnaissant très bien de quoi il s'agissait. Ensuite, il mit un haut de bikini à son pauvre modèle, rembourré, évidemment !

"Ah, magnifique ! Bouge surtout pas !"

Law' souriait comme un con et s'amusait comme un gamin alors qu'il prit de la peinture bleue pour commencer à peindre des écailles un peu partout sur le corps du pauvre Kazuya. Enfin, ce dernier semblait toutefois avoir un certain sens de l'humour puisqu'il se mit à rire bêtement en disant qu'une fois fini, son prince viendrait le chercher pour l'emmener loin.
Une fois qu'il en eut terminé avec les écailles, Law' commença à maquiller le visage de son modèle en lui mettant un magnifique rouge à lèvres...rouge pétant et en lui mettant du bleu sur les yeux. Sans oublier le blush sur les joues, très important, le blush ! Mais il manquait quelque chose...chose qu'il ne tarda pas à dénicher ! Une perruque ! Une magnifique perruque longue, blonde. Il la mit tant bien que mal sur la tête de son modèle, ajouta une étoile de mer en plastique dans les cheveux, puis il contempla son œuvre. Oui, bon...c'était sans doute plus ridicule et drôle qu'artistique, mais le but était de s'amuser, non ? Maintenant, il ne restait plus qu'à attendre l'avis des juges, même si Law' ne s'attendait à pas grand chose ! Peut-être réussirait-il à les faire rire ?



©Clém don't touch please! pour Epicode"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Bradford
Allons-y Alonso !

avatar
Messages : 301
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 27
MessageSujet: Re: Etape 1 - A vos pinceaux !   Dim 31 Juil - 11:35


And it's time we saw a miracle


Ah l’été ! Matthew avait du mal à se rendre compte que le temps était passé si vite depuis son arrivée dans sa nouvelle université. C’était son premier été au Japon et il devait dire que c’était assez différent des étés qu’il avait passé en Angleterre, la mer n’étant pas tout à fait la même. Quoiqu’il en soit, le soleil était au rendez-vous et il avait bien l’intention d’en profiter ! S’étant levé assez tôt, il avait attrapé un sac pour y fourrer toutes les affaires nécessaires à son excursion et n’avait bien sûr pas oublié d’enfiler un maillot de bain. Et quel maillot de bain ! Plus kitch, c’est difficilement possible ! C’est donc armé de son magnifique short bleu clair agrémenté de sublimes ananas imprimés et d’un t-shirt blanc tout à fait classique, histoire de bien trancher avec le bas, qu’il prit le bus direction la plage. Son casque sur les oreilles, son sac sur une épaule, ses lunettes de soleil bien ajustées sur son nez, ses cheveux au style décoiffé naturel et bien sûr ses très chères Converses All Star rouges, il avait la parfaite dégaine du touriste.

Et alors qu’il était sur le point de s’installer dans un petit coin de sable disponible, il remarqua un petit attroupement un peu plus loin. Intrigué, il décida d’aller y jeter un coup d’œil. Il s’agissait peut-être d’un évènement spécial qu’on pouvait retrouver l’été sur la plage au Japon ! Et quand il vit que la raison de ce rassemblement était un concours de maquillage, Matthew se sentit tout de suite très excité. Pourquoi on ne faisait pas des trucs comme ça en Angleterre ? Ça marcherait forcément en plus ! Jetant son sac un peu plus loin, il se dirigea vers la personne qui s’occupait des inscriptions. Apparemment, ils étaient plusieurs à participer et Matthew put notamment reconnaître Heiji qu’il avait déjà croisé lors d’un cours. S’il s’était douté que le jeune homme allait participer vu son caractère, c’était assez étonnant et ça ne le motiva que plus à se surpasser. On lui attribua finalement un thème, celui des plantes, et on lui présenta plusieurs modèles. Il n’avait pas un seul instant songé à choisir une fille. Il n’était vraiment pas prêt à sauter un pas aussi grand après ce qu’il avait vécu. Il opta donc pour un homme beaucoup plus baraqué que lui bien que plus petit. Le contraste entre les deux était d’ailleurs assez amusant.

Se frottant les mains, Matthew avait déjà un sourire aux lèvres avant de commencer. Son modèle avait l’air assez réservé malgré sa carrure, sans doute était-il intimidé par le débit de parole assez conséquent de l’artiste qui allait s’occuper de lui. L’Anglais était bien loin d’être un pro en maquillage. Il n’avait même jamais touché à un tube de rouge à lèvres. Ce n’était pas lui qui s’occupait de cette partie quand il avait des concerts à donner. C’était donc sa première expérience en la matière.

« Bon Seichiro, j’espère que t’es prêt ! J’ai plein d’idées en tête ! Bon, je t’avoue que je sais pas trop si ça collerait au thème… T’aurais pu faire un parfait Poison Ivy masculin ou même un super Bulbizarre ! Ou alors, j’aurais pu faire de toi le plus beau des Groot ! Grand-Mère Feuillage est aussi une bonne idée non ? Ah ? Tu crois qu’on serait hors-sujet avec tout ça ? »

Matthew se gratta la tête, ébouriffant encore un peu plus ses cheveux, lui donnant un air encore plus timbré qu’avant, avant qu’il ne lève soudain son index en l’air en ouvrant grand la bouche.

« Ca y’est ! Je sais ! Tu vas vraiment être trop canon Seichiro ! Tu vas voir ! Si avec ça on gagne pas, je ne sais vraiment pas ce qu’il faut au jury ! »

Matthew se précipita vers la serviette où étaient exposés tous les accessoires et le maquillage et revint en courant vers son modèle, manquant de se ramasser à l’arrivée. C’est pas simple de courir dans le sable quand on a pas l’habitude ! Se munissant du maquillage, l’Anglais commença par badigeonner entièrement son modèle de vert. Ça lui prit déjà pas mal de temps, mais ça commençait déjà à avoir de l’allure ! C’est maintenant que tout allait se jouer : la pose d’accessoires et la finition. Matthew attrapa du fil de fer et fit des tours autour de tous les membres de Seichiro, laissant assez d’espace entre ces derniers et le fil afin de donner un style assez aérien, puis il fixa à plusieurs endroits sur ces fils des petites fleurs. On aurait presque dit qu’elles volaient autour de lui, c’était parfait ! Toujours armé de son fil de fer, Matthew entreprit la tâche la plus compliquée de son œuvre : les ailes !

Eh oui, le guitariste avait décidé de faire de son modèle assez grand et baraqué une jolie petite fée gracieuse ! Il mit de longues minutes à travailler le fil pour former les ailes et quand ce fut fait, il découpa du tissu vert pour le coller sur le fil de fer afin de donner une vraie consistance aux ailes. Il fixa ces dernières à la taille de Seichiro avec un ceinture qu’il avait recouverte de vert afin qu’elle soit un peu moins visible. Bon ! Ça se profilait plutôt bien ! Il attrapa ensuite des oreilles pointues, les fixa sur celles de son modèle, attrapa une perruque verte également, qui ondulait magnifiquement sur ses muscles et s’attaqua au maquillage du visage. Bon, ça par contre, c’était pas vraiment une réussite. Le rouge à lèvres avait un peu bavé à côté des lèvres et les traits au crayon n’étaient vraiment pas symétriques et un peu aléatoires. Matthew s’en rendit compte et fit un pause, les bras croisés, pour réfléchir à une solution.

« J’pourrais la faire à la Sadako, mais ça la foutrait un peu mal pour une fée de la forêt… Et puis, il ne faut vraiment pas que je cache ton visage, sinon on va perdre quelque chose ! Hum… »

Attrapant le fil de fer, Matthew prépara finalement une couronne de fleurs et l’ajusta sur la tête de son modèle, cachant au mieux son carnage au niveau maquillage avec les cheveux de la perruque. C’était déjà moins pire ! Avec le tissu vert qui lui avait servi pour les ailes, le guitariste enroula le buste de son modèle afin de lui faire une robe à la Fée Clochette. Bon, il ne manquait plus qu’un détail maintenant ! Cacher au mieux le carnage au rouge à lèvres ! Matthew repartit en courant vers les accessoires et finit par trouver celui qui conviendrait parfaitement. Il revint vers Seichiro le sourire aux lèvres et lui tendit une jolie flûte dont l’aspect donnait l’impression qu’elle avait été taillée dans une branche.

« Parfait ! Seichiro, tu es vraiment parfait ! Quand le jury viendra nous voir, je compte sur toi pour démontrer toute la grâce dont tu peux faire preuve ! Et n’oublie pas de faire comme si tu jouais de la flûte, c’est super important ! »



© Halloween




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
☼ Like a Boss ☼

avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 09/08/2015
MessageSujet: Re: Etape 1 - A vos pinceaux !   Dim 31 Juil - 23:21

Les résultats du concours



LA PLAGE ♥


Après avoir laissé nos artistes en herbe s'adonner à leur occupation, le jury prononça haut et fort que tout le monde devait lâcher son pinceau et attendre leur arrivée.

Nombreuses furent les créatures légendaires qui envahirent la plage, dévoilant des couleurs excentriques. Avec ou sans accessoires, les modèles jouèrent le jeu, se faisant passer pour l'être qu'ils incarnaient. Les juges se promenèrent, allant de surprise en surprise, notant tout sur une feuille.
Puis ils se regroupèrent et après un long débat, annoncèrent leurs avis. avant de dévoiler le vainqueur, celui-ci recevant en cadeau des coupons gratuits valables dans toute la Foire estivale se déroulant le soir-même.



Heiji : Voilà une démone de feu des plus sensuellement effrayante ! Les teintes de la peinture sont parfaitement conformes au thème imposé. Les coquillages placés en guise de cornes est une très bonne idée, sans aucune doute. Peut-être qu'un petit accessoire aurait donné un petit plus à l'ensemble ?


Naoyuki : Tout va bien monsieur, vous semblez épuisé ?! Incroyable, voilà une Amaterasu des plus ravissante. La déesse du soleil pour représenter la lumière, une idée inattendue mais plaisante. Les soleils sont un peu maladroit mais l'ensemble est bien amené. Il ne manquerait pas des oreilles et une queue de loup par hasard ? ♫


Sakura : Eh bien, voilà une nymphe aussi fraîche et agréable qu'une brise de printemps. Les couleurs clairs donne un effet pur et voluptueux, respectant parfaitement le thème de l'air. Ce paréo a été placé de sorte de mettre joliment en valeur ses courbes. Il est cependant dommage que le côté maquillage soit négligé.
//Attention ! Nous avons relevé beaucoup de fautes et de répétitions\\


Lawrence : Oh bon sang, c'est un homme ? Hum, quel curieux mélange, un homme sirène, c'est inattendu. On reconnaît bien là le thème de l'eau et l'utilisation de sable pour représenter la queue était une très bonne idée. Cependant, la prochaine fois, concentrez vous un peu plus sur l'esthétique de la créature que sur le modèle en lui-même ;-) .


Matthew : Quelles ravissantes ailes. Voilà une fée tout en beauté. L'armature au dos et au niveau des bras rend le tout harmonieux. Le travestissement est osé mais le résultat est au final assez harmonieux. Mais n'y a-t-il pas un peu trop d'accessoires ? Tout cela a dû prendre un temps fou que vous auriez pu garder pour rectifier le maquillage.


.... Mais qui est donc le vainqueur ?!


Épreuve 1

Un Grand Bravo à Tous !

Vous avez tous été imaginatifs et nous avez donné de bonnes surprises.
Hélas, nous ne pouvions choisir qu'une seule personne.
Le gagnant du concours Maquillage est Naoyuki !
Félicitation ♥

Tu pourras donc inclure dans la prochaine étape que ton personnage possède quelques coupons gratuits !

La deuxième partie sera installée demain, encore bravo à vous ♫
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à MP Frederick ou Ginko ♫.
codage par encrine pour Nadakai no Hiketsu


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nadakaiv2.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Etape 1 - A vos pinceaux !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etape 1 - A vos pinceaux !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prochaine etape dans la mise sous tutelle d'Haiti ?
» Etape Numero 1: Trouver un pion { Pv: Charlie Harper}
» [2014] Giro d'Italia - Etape 21 terminé
» Vuelta a Espana - 20ème Etape: Terminée
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nadakai no Hiketsu :: Flood :: Les Events terminés :: Eté 2016-